Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: Grottes de St-Antoine 41 avenue Edmond Michelet
  • Code postal (en France): 19100
  • Localité: Brive-la-Gaillarde
  • Région: Limousin
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Fonte
  • Type d'oeuvre: Oeuvres religieuses
  • Morphologie: statue
  • Année: 1894
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos Micheline Casier (juillet 2012)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde
Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde - Image1Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde - Image2Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde - Image3Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde - Image4Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde - Image5Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde - Image6Vierge à L’Enfant – Eglise des Grottes de Saint-Antoine – Brive-la-Gaillarde - Image7
Fiche créée ou mise à jour par : le 31 août 2012

Description:

Statue de la Vierge à l’Enfant. La Vierge porte une couronne et est placée sur un croissant de lune ; son pied écrase le serpent, symbole du démon. Elle porte dans ses bras l’Enfant Jésus qui tient à deux mains une croix processionnelle.

Sans attendre d’avoir tous les fonds nécessaires, le P. Barthélémy, confiant en Saint-Antoine et en la générosité des fidèles, commence les travaux. Le 22 février 1893, on ouvre sur la colline rocheuse avoisinante une carrière pour extraire les pierres de l’église. Les fondations de l’église sont retardées car pour atteindre la roche il faut creuser beaucoup plus profond que ce qui était prévu. Le 13 juin de la même année, Mgr Henri Denéchau, fidèle soutien des frères, bénit la première pierre de la nouvelle église. Les travaux n’empêchent pas les pèlerinages. Et en dépit de l’absence d’une église pour les recevoir, qu’il vente ou qu’il pleuve, ils continuent d’affluer vers le Sanctuaire, tel celui des 1200 pèlerins alsacien-lorrains effectuant leur visite annuel le 31 août 1893, contraints de célébrer la messe sous la pluie, en plein air devant les Grottes.

Le 1er mai 1894, paraît le premier numéro des “Échos des Grottes. Ce mensuel d’information sur le pèlerinage sera un appui précieux pour faire connaître les besoins du sanctuaire.

Pour stimuler les généreux fidèles, les rédacteurs de la nouvelle revue n’hésiteront pas à comparer le site de saint Antoine avec celui de Lourdes, offrant les mêmes caractéristiques: grottes, eau, chemin de croix et le calvaire qui prend un relief particulier lors des processions aux flambeaux de nuit jusqu’à la croix monumentale illuminée. Le 15 août 1894, fête de l’Assomption de Marie, l’église étant totalement recouverte, la Vierge Immaculée, protectrice de l’Ordre des Frères Mineurs, est placée sur le pignon qui sépare le sanctuaire de la nef.

page 23 du PDF

http://www.fratgsa.org/pdf/Histoire%20des%20Grottes.pdf

Historique

Le 13 juin 1231, le frère Antoine s'éteint, à 36 ans. Le 30 mai 1232, il est canonisé par le Pape Grégoire IX, onze mois après sa mort.
Le 13 juin 1233, la fête de Saint Antoine de Padoue est célébrée, pour la première fois à Brive.
Dès lors, sa Fête se renouvellera chaque année sur le site devenu désormais "les Grottes de Saint Antoine".
Munis de leurs provisions, les habitants de toute la région du Limousin, vont prendre l'habitude de camper vaille que vaille, dès la veille au soir, autour du couvent des frères ou des Grottes.
1330 - 1350. Naissance du sanctuaire de Saint Antoine.
Dans les années 1330 – 1350, les franciscains construisent une petite chapelle, dans le prolongement de la Grotte où est érigé un Autel, transformant ainsi la grotte primitive en un sanctuaire fermé.
Après bien des péripéties, en 1873 - Nouvelle renaissance du sanctuaire de saint Antoine.
Le 13 avril 1866, c'est la naissance officielle, à Brive, de la première Fraternité du Tiers Ordre franciscain qui va connaître au 19e siècle une étonnante expansion.
1878 Début des grands travaux de réaménagement des lieux. Un nouveau couvent, une grande église, un chemin de croix sur la colline. Brive devient le centre national du culte de Saint Antoine en France.

Référence source

recherche sur le terrain 2012
Numéro d'identification de la fiche : M12147

    

1625 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Vierge de Lourdes – Église Notre Dame de Macau

Statue placée sur le toit de l’église Notre-Dame au-dessus du porche.

21 janvier 2020

9 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Croix de mission – La Croix de Fer – Ussel

Croix accolée au mur d’un immeuble, place Bourbounoux (carrefour de la Croix de Fer)

2 décembre 2019

243 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Christ en croix – Villemontais

Croix située rue Saint-Roch, à l’entrée du cimetière.

1 décembre 2019

246 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE