Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

VERMARE André César

Informations :

  • Prénom: André César
  • Nationalité: Française
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Lyon en 1869 - Décédé à l’Ile-de-Bréhat (Côtes-du-Nord) en 1949

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Élève de Dufraine et de Falguière. Prix Chenavard en 1894 (statue : Giotto enfant) ; troisième médaille au Salon en 1898 ; 1897 : deuxième grand prix de Rome. Premier Prix de Rome en 1898 avec Adam et Ève retrouvant le corps d’Abel. Ses envois depuis la Villa Médicis sont acquis par l’État : le Rhône et la Saône (Lyon) ; les Vendanges (Paris). Nombreuses œuvres monumentales. Toutes les récompenses du Salon lui furent décernées.

Œuvres en fonte de fer par les fonderies Salin : Monument du Président Carnot, Vive la France, par le Val d’Osne et les Ets Durenne : statues religieuses dont Jeanne d’Arc. Cat. Denonviliers : Monument du Président Carnot, à Saint-Chamond, 1895, fonte, par Denonvilliers.

Œuvres :

  • Les monuments

Monument de Sadi-Carnot à Saint-Chamond, fonte, par Denonvilliers

– Monument du Dr Gailleton, maire de Lyon (1881-1900), place Gailleton à Lyon : il fut érigé par les architectes Lucas et Marion en 1913, avec un bas-relief d’André Vermare

Monument de Monseigneur Elzéar-Alexandre Taschereau, en collaboration avec l’architecte Maxime Roisin, place du Vieux-Québec : élevé en 1923 à la mémoire d’A. Tascherau, archevêque de Québec en 1871 puis cardinal en 1886

Monument des combattants 1870-1871 à Saint-Étienne, inauguré le 29 mai 1898 en présence du président de la République Félix Faure

Monument aux Diables Bleus (1914-1918) au ballon de Guebwiller, (surnom donné aux valeureux chasseurs alpins ayant participé aux combats acharnés de la montagne vosgienne)

Monument de Brillat-Savarin à Belley

  • Les statues

La douleur d’Adam et Ève devant le cadavre d’Abel (1899), propriété de l’État, en dépôt à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris

– Le Christ enseignant (1896-1898), Thiebaut frères fondeurs

– Statue Éducation à la Vierge, Église Saint-Éloi à Saint-M’Hervé (Ille-et-Vilaine)

– Statue de Jeanne d’Arc debout portant son étendard : le marbre original, présenté en 1909, a été exécuté pour l’église Saint-Louis des Français à Rome à l’occasion de la béatification de Jeanne d’Arc et approuvé par le Pape Pie X. Ce modèle sera l’objet d’une fabrication industrielle et éditée en plâtre, en fonte ou en bronze par différents éditeurs ; elle est présente dans diverses lieux de culte dont l’église de Montboy ou l’église d’Angles en Provence, l’église de Valras, l’église de Lachaux, l’Institut Libre Saint-Pierre de Saint-Pé-de-Bigorre… En bronze, propriété de la commune d’Eu et exposée au musée Louis-Philippe de cette ville. En 1912, on installa devant le consulat de France à Montréal une Jeanne d’Arc, copie de la statue qu’il avait réalisée pour la ville de Domrémy-la-Pucelle en 1909

– Statue du curé d’Ars Jean-Marie Vianney en bronze/fonte ou en plâtre (église Saint-Aubin de Vaux-sur-Aure, maison de retraite Sainte-Anne d’Auray de Châtillon (Hauts-de-Seine), église de Sainte-Adresse, église paroissiale de Bellerive-sur-Allier, église Sainte-Agathe de Grillon… L’original en marbre (dans une chapelle latérale nord de la primatiale Saint-Jean à Lyon) de la statue du curé d’Ars a été réalisé en 1905 à l’occasion de sa béatification; le pape Pie X en conservait une reproduction dans son bureau de travail et avait envoyé de chaleureuses félicitations à son auteur

Eurydice menée aux enfers par Mercure au musée de Lyon

– Groupe en bronze : Vendanges (1906), détruit pendant l’Occupation

– Trois figures en bronze : Berger romain, Terraccinella, Saint Jean (1908)

– Une statuette en bronze : Bacchante et bouc (1911)

Pierrot, statue en marbre etc…

  • Les bustes

– Buste de Suzanne exécutée en plâtre pour le Salon de 1905

– Médaillon d’Ernest Marché, artiste peintre

Buste à la mémoire d’Ampère ; il fut sauvé de la destruction, durant l’occupation allemande, grâce à l’initiative du maire de Poleymieux : le bronze fut démonté et dissimulé dans l’une des granges de la Maison Ampère puis remis en place le 3 avril 1945

– Haut relief sur le thème Le Rhône et la Saône : en plâtre exposé au Salon de 1902, en pierre, décorant l’escalier du palais du commerce de Lyon depuis 1907

– Buste en bronze de Georges Wague

Buste de Madame Monclerc à Valenciennes

– Buste en bronze de l’architecte Tony Garnier (1904)

– Buste en bronze : Printemps (1908)

Enfin, il est intervenu dans la décoration de nombreuses églises françaises telles celles de Saugnacq-et-Muret, Sail-sous-Couzan, Réauville ou l’église paroissiale Saint-Julien du Havre.

On connait de lui également un certain nombre de petits bronzes (Jeune Homme, Tête masculine, Pierrot déclamant ou des biscuits réalisés par la Manufacture de Sèvres (Jeune fille au bouc).

Sources et liens externes

Sources : Dictionnaire Bénézit, dictionnaire Lamy, Les bronzes du XIXe siècle, dictionnaire des sculpteurs (Kjellbert Pierre, les Éditions de l’amateur, Paris, 1996), L’univers des bronzes (Devaux Yves, Éditions Pygmalion, Paris, 1978), L’âge de la fonte (Renard Jean-Claude, Les éditions de l’amateur, Paris, 1985), Wikipédia. Bibliographie : H. Hocquiné, Un très grand sculpteur lyonnais : André Vermare, déc. 1997.
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

1146 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Sculpteur

MALFRAY (Charles)

École des Beaux-Arts d’Orléans, reçut les conseils de Lançon, sculpteur local ; entra premier à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1907. Second Prix de Rome en ...

19 juin 2019

564 vues au total, 2 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

FRANÇOIS

Élève de David d’Angers et de Rude, il est connu pour sa participation aux salons de Paris de 1848 et 1849. Il est arrivé au Chili en 1853. Le gouvernement chil...

18 avril 2019

133 vues au total, 2 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

GUGLIELMI

Sculpteur décorateur. Fils de Jean-Baptiste Guglielmi, sculpteur décorateur également. Marié en 1888 avec Jeanne Charlotte Cécile Marie RUYER. Actif entre 18...

18 avril 2019

136 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Patricia
  • Membre depuis : 22 mai 2014

Autres contributions de Patricia

Plus récentes contributions de Patricia »

QR CODE