Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Architecte

URBAIN VITRY

Informations :

  • Prénom: Marie Joseph
  • Nationalité: Française
  • Activité: Architecte
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Toulouse le 2 juillet 1802 - Décédé à Toulouse le 27 septembre 1863

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Architecte et urbaniste français. Neveu de Jacques-Pascal Virebent (1746-1831), architecte et fondateur d’une importante manufacture d’ornements architecturaux en terre cuite, Urbain Vitry étudie l’architecture à l’École des arts de Toulouse, puis aux Beaux-Arts de Paris, dans l’atelier d’Achille Leclère. En 1826, il est nommé professeur à l’École des Arts, où il enseigne toute sa vie. Il crée un cours de géométrie et de mécanique, et l’école prend le nom d’École des arts et sciences industrielles.

Urbain Vitry est à l’origine du renouveau de l’enseignement de l’architecture à Toulouse. À 28 ans, en 1830, il succède à son oncle comme architecte en chef de la ville de Toulouse, évinçant les deux fils de celui-ci. Son œuvre, immense, marque la physionomie de Toulouse au xixe siècle et au-delà. Il établit le plan général des alignements de la ville. Avant le percement des grandes artères haussmanniennes à la fin du siècle, dans l’enchevêtrement des ruelles moyenâgeuses et la destruction à ce moment de nombreux monuments (ce qui vaudra à Toulouse le titre de capitale du vandalisme), l’œuvre d’Urbain Vitry se fait dans la mesure : il donne leur aspect actuel aux rues Saint-Antoine du T, à la rue des Marchands, aux rues Lafayette et de Rémusat, aux petites places qu’il orne de fontaines : place de la Trinité, place Salengro, place Olivier, place Dupuy… Il dessine l’obélisque commémorant la bataille du 10 avril 1814, la fontaine monumentale au général Dupuy.

Il réalise des bâtiments communaux, comme Les Abattoirs, maintenant musée d’art contemporain (1825-1832), l’observatoire de Jolimont, l’amphithéâtre de l’école de médecine (aujourd’huiThéâtre Daniel-Sorano). En tant qu’architecte privé, il connaît un grand succès avec ses hôtels, maisons de ville et de campagne. Son architecture néo-classique, italianisante, d’une grande sobriété, utilise au mieux le matériau local, la brique parfois rehaussée de pierre blanche, et les ornements de la fabrique Virebent. En 1836, son projet pour le nouveau cimetière de Terre-Cabade, dans un style néo-égyptien, est accepté. En 1843, mis en cause sur sa double position dans le public et le privé, il est contraint de démissionner de sa charge d’architecte en chef de la ville. De 1846 à 1848, il est conseiller municipal. Il est par ailleurs membre de plusieurs sociétés savantes pour lesquelles il rédige de nombreuses communications.

Il est l’auteur des ouvrages Le propriétaire architecte et le Vignole de poche, qui contribuent à faire connaître ses réalisations, dont on peut encore voir des exemples à Toulouse : la maison Lamothe, place de la Trinité, la maison Thibaut rue Saint-Antoine du T.

Son hôtel particulier, boulevard Carnot, a été détruit lors de l’opération immobilière de la place Occitane en 1972.

Réalisations :

  • Dans la région il est l’auteur de plusieurs restaurations comme Notre-Dame de l’Assomption et Saint-Anatoly deux église sur l’actuelle commune de Lanta.
  • Fontaine, place de la Trinité à Toulouse
  • Ancienne école de Médecine de Toulouse (aujourd’hui Théâtre Sorano)
  • Observatoire de Toulouse
  • Maison Lamothe, place de la Trinité àToulouse

Sources et liens externes

Sources : 1) - http://fr.wikipedia.org/wiki/Urbain_Vitry - 2) - Gérard Santier (dir.), Le Dictionnaire de Toulouse, Loubatières, 2004 - 3) - Pierre Salies, Dictionnaire des rues de Toulouse, Milan, 1989
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

982 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Architecte

SCHACRE

Architecte à Champagnole. Réalisations : Monument aux morts à Chaux-de-Crotenay (Jura), 1920 Kiosque de Belle-Frise à Champagnole construit en 1898 s...

13 mai 2019

25 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Architecte

KALAS

Ernest Kalas est un architecte français né à Reims le 10 février 1861, décédé le 9 décembre 1928. Philipe Ernest Kalas, architecte-décorateur fut un savant d...

31 janvier 2019

127 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Architecte

PAPILLARD

Né à Arbois, dans le Jura, il entre à l’École des Beaux-Arts de Lyon en 1899. Il est admis à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1900, en ressort diplômé en 1906...

21 janvier 2019

157 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Patricia
  • Membre depuis : 22 mai 2014

Autres contributions de Patricia

Plus récentes contributions de Patricia »

QR CODE