Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Architecte

SAGOT

Informations :

  • Prénom: Jean Marie
  • Nationalité: Française
  • Activité: Architecte
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Dijon (Côte-d’Or) le 29 janvier 1805 - Décédé au Mont-Saint-Michel le 18 février 1888
  • Nom d'artiste: Émile Sagot

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Fils de Claude Sagot employé à la préfecture de la Côte-d’Or et de Louise Jeanne Brunet.

Architecte, archéologue, illustrateur, lithographe.

Études à l’École des Beaux-Arts de Dijon, puis à Paris. Élève de Jean Nicolas Huyot (à l’atelier le 17 octobre 1829), admis le 18 janvier 1830, obtient 4 mentions en projet rendu et esquisses pour un total de 4 valeurs entre le 16 avril 1830 et le 12 août 1831.

Architecte à Dijon (château d’eau, tour octogone, constructions particulières à Dijon).

Émile Sagot s’installe à Paris vers 1845. Il est inspecteur correspondant de la Commission des monuments historiques en Côte-d’Or.

Il fournit des dessins pour illustrer la collection des Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France de Taylor et Nortier, et en préparant le dernier tome en 1862, il découvre le Mont-Saint-Michel où il séjourne. Voir : http://www.galerie-mazarini.fr/category/peintres/sagot-emile/.

Il dessine sans relâche l’abbaye et le village, multipliant les coupes, les plans, les élévations, les états avant rénovation, les projets de restauration, les détails d’architecture et de sculpture.

Il s’installe définitivement sur le rocher en 1871 espérant peut-être qu’on lui confie la restauration de l’abbaye, mais c’est à Édouard Corroyer que la Commission des monuments historiques fait appel en 1872.

Malgré la défiance de Corroyer qui lui interdit l’accès à l’abbaye, il suit les travaux, mais en 1883 adresse au ministre de l’Instruction publique un rapport critique sur la restauration du réfectoire des moines. N’obtenant pas de réponse, il écrit en 1885 à la Commission des monuments historiques, mais il est mort avant la révocation de Corroyer en 1888.

Au décès de Sagot, son aubergiste conserve ses dessins. Il expose les plus beaux dans son auberge avant qu’ils ne soient confiés à un notaire de Pontorson pour être vendus.

Une partie de ces dessins est toujours propriété des descendants de l’aubergiste, la bibliothèque patrimoniale d’Avranches en détient une cinquantaine et les archives départementales quelques autres.

 

Réalisation :

– Dijon, Square Darcy. Le jardin Darcy est le premier jardin public créé à Dijon. À cet emplacement, Henri Darcy, ingénieur dijonnais, avait conçu un réservoir entre 1838 et 1840 pour alimenter Dijon en eau potable, par l’adduction de la source du Rosoir en provenance de Messigny. Pour couronner cet ouvrage, l’architecte Émile Sagot réalisa en 1841 un monument de style néo-renaissance, toujours présent. Après un concours lancé en 1879, un jardin fut réalisé sur ce réservoir par l’architecte Félix Vionnois en 1880.

 

Informations complémentaires :

  • Cité parmi les inventeurs des corps des ducs de Bourgogne, Philippe le Hardi et Jean sans Peur, dans Mémoires de la Commission de la Côte d’Or, 1841, p. 390
  • Cité comme architecte par le Bulletin archéologique publié par le comité historique des arts et monuments, 1844, p. 4.
  • Dijon ancien et moderne. Recherches historiques tirées de monuments contemporains la plupart inédits. Illustré par E. Sagot, architecte. Dijon, Guasco-Jobard, 1840
  • Émile Sagot – Henry Decaëns, Le Mont-Saint-Michel : un rêve d’architecte – Dessins d’Émile Sagot, 1805-1888, Paris – Éditions du Patrimoine : Caisse nationale des monuments historiques et des sites, 1997

 

Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

1304 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Architecte

ESPÉRANDIEU

Henri Jacques Espérandieu, né à Nîmes, dans une famille protestante, le 22 février 1829 et mort à Marseille le 11 novembre 1874, est un architecte français. Il ...

6 octobre 2023

264 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Architecte

GAUD

Architecte né à Paris en 1880 et décédé le 6 juillet 1952. Agence au 18 avenue du Général Ruby à Châteauroux (Indre) au sein de laquelle il est associé avec ...

20 septembre 2023

300 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Architecte

GRELIER

Architecte - Agence au 18 avenue du Général Ruby à Châteauroux (Indre) au sein de laquelle il est associé avec Edmond Gaud. Fils de Charles Auguste Victor Eu...

20 septembre 2023

299 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE