Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

ROQUES

Informations :

  • Prénom: Louis
  • Nationalité: Française
  • Activité: Fondeur

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Louis Roques, fondeur d’art, rue Marancin à Toulouse.

 

Les monuments suivants sont signés Roques fondeur Toulouse :

Monument aux morts – Monferran-Savès

Monument à Jean Jaurès – Toulouse – Inaugurée le 24 mars 1929, au square du Capitole

Pierre Roques, fondeur d’art, descendant d’une famille qui perpétue ce travail d’artiste, nous a certifié que c’est son père, Louis Roques, à cette époque-là, installé 20 rue Marancin dans le quartier Guilleméry, qui a fondu la statue de Jean Jaurès. M. Pierre Roques se souvient très bien de la maquette en plâtre et du travail de fonderie qu’exécuta son père pour réaliser la statue.

Louis Roques fut chargé en 1946 de restaurer les bronzes du socle supportant le buste de Jaurès, mis en place, square du Capitol, à l’époque où Jean Badiou étais maire de Toulouse.

Monument aux morts – Gaillac – 1922 – Bronze

Monument aux morts – Bagnères-de-Bigorre

De part et d’autre du monument sont érigés les bustes en bronze de Georges Clemenceau et de Ferdinand Foch.

La commune décide la construction du monument le 29 mars 1919, le commandant au sculpteur Joseph Gardy en même temps que deux bustes de Georges Clemenceau et de Ferdinand Foch pour un total de 32 000 francs dont 28 000 pour le monument.

Les bustes, fondus par la fonderie Louis Roques, sont inaugurés dès le 14 juillet 1919 ; ils sont temporairement installés allée des Coustous. En mars 1921, la commune réalise le déplacement du monument commémoratif de la guerre franco-allemande de 1870 dans le cimetière, afin d’installer le nouveau monument aux morts à sa place. Les bustes sont alors installés de part et d’autre, sur des faisceaux d’affûts de canons prussiens, trophées de la guerre de 1870 provenant de Neuf-Brisach, ville du Haut-Rhin alors récemment reconquise par la France. L’ensemble est inauguré le 13 novembre 1921.

Le monument aux morts est inscrit au titre des monuments historiques le 18 octobre 2018. Il fait partie d’un ensemble de 42 monuments aux morts de la région Occitanie protégés à cette date pour leur valeur architecturale, artistique ou historique.

Sépulture – Cimetière de Salonique – Toulouse

Squelette en bronze – Cimetière Terre Cabade – Toulouse

Volé de nos jours, il ornait jadis le tombeau de la famille Ducis.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

902 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Fondeur

MARIOT

Ce fondeur réalise les monuments suivants : Gisant d’Anatole Guindey se trouvant au cimetière d'Évreux (signature du fondeur relevée sur le monument) Bu...

21 octobre 2021

50 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

MIROY

Atelier fondé en 1780. Miroy frères, brevetés, 10 rue d’Angoulême-du-Temple, Paris 11e et Oxford street à Londres. Les Miroy Frères (dont Miroy aîné Jean-Bap...

9 septembre 2021

106 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

BOY

Adresse : 116 rue de Turenne, ancien Saint-Louis (Marais), Paris. Fabrique de zinc d’art et bronzes. Jean Boy, né en 1818, est le patriarche de la sculpture ...

9 septembre 2021

79 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE