Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

PEKLE

Informations :

  • Prénom: Jean Mathieu
  • Nationalité: Française
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Bastia (Haute-Corse) en 1868 - Décédé à Bastia en 1956

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 2 octobre 2018

Description:

Sculpteur méconnu du grand public, Jean-Mathieu Pekle (1868-1956) figure parmi les principaux artistes corses de la première moitié du 20e siècle. Fils de négociants bastiais, il se forma dans les capitales artistiques de l’époque : d’abord à Rome grâce au legs Sisco dont il fut bénéficiaire en 1889, puis à Paris, avant de revenir définitivement à Bastia en 1904. Il est pendant un demi-siècle un animateur infatigable de la vie culturelle locale.

Tout d’abord par sa production personnelle : seul sculpteur de l’île jusque dans les années 1930, il bénéficia d’une importante commande publique, notamment pour des édifices religieux. Parallèlement il est un portraitiste prisé par la notabilité locale qui lui commande bustes et médaillons. Il s’est également énormément investi dans la promotion des arts insulaires, collaborant à l’organisation de manifestations et à la fondation d’associations. Professeur au lycée de Bastia, il forma de nombreux jeunes artistes de l’entre-deux-guerres. Ses élèves se souviendront de lui au point de lui rendre régulièrement hommage dans leurs œuvres.

 

Mais la spécificité de son œuvre réside avant tout dans sa dimension régionaliste. Il est l’un des rares sculpteurs corses dont la production rende compte aussi bien des épisodes du passé de l’île que de la société corse de l’époque. Il participe à toutes les grandes expositions régionalistes de l’entre-deux-guerres et réalise pour l’exposition internationale de 1937 plusieurs éléments du pavillon de la Corse.

 

Une centaine d’œuvres du sculpteur a fait l’objet en 2011 d’une exposition temporaire au musée de Bastia. Certaines inédites, elles proviennent des collections du musée mais aussi d’autres collections publiques et privées. Un parcours en quatre étapes installé au deuxième étage du Palais des gouverneurs : d’abord la jeunesse bastiaise de l’artiste et le contexte qui a déterminé sa vocation. Ses premières tentatives, ses influences et sa place dans la création corse. Son rôle dans la République avec, notamment, ses bustes remarquables de responsables politiques et monuments aux morts. Enfin, l’héritage laissé à l’île à travers des commandes privées pour des notables, ses représentations de figures religieuses pour l’église ou les portraits de personnalités et politiques locaux.

 

Numéro d'identification de la fiche : 5795bb33364731df

 

42 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Fondeur

MARCHI

Salvatore Marchi a été l’un des nombreux propriétaires de la maison Raffl. On peut voir son nom à l’Exposition universelle de Paris de 1889 : « Anciennement ...

10 septembre 2018

73 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

VERCY (de)

« Camille de Vercy meurt âgé de quatre-vingt neuf ans. Ce vieux cousin avait épousé en premières noces sa cousine Marie de Vercy, pendant bien des années ils so...

7 septembre 2018

61 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

TRICARD

Sculpteur et médaillier. Élève de Bonnassieux et de Ch. Gauthier, actif fin XIXe / début XXe au 16 rue Vivienne à Paris, cité pour des œuvres et médailles à suj...

7 septembre 2018

51 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE