Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

PAILLARD

Informations :

  • Prénom: Victor
  • Activité: Fondeur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né Heudicourt (Eure) le 23 brumaire An XIV (1805) - Décédé en 1886

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Adresse : 105 boulevard Beaumarchais et 6 rue Saint-Claude à Paris IIIe

Après une formation de ciseleur, il est l’élève de Jean-François Denière et collaborateur de Barbedienne ; rapidement reconnu comme l’un des meilleurs bronziers fondeurs de son temps, il crée vers 1830 sa propre entreprise, fonderie d’art qui réalise de petits objets d’ameublement et de décoration (pendules, candélabres…) ainsi que des statuettes.

Parmi ses clients figurent des sculpteurs célèbres comme Pradier, Barye, Feuchère, Carrier-Belleuse… Il apparait pour la première fois à l’Exposition des produits de l’industrie en 1839.

Paillard est lui-même créateur de statuettes (jeunes enfants, amours…) destinées à orner différents objets de sa production : encriers, bougeoirs…

Il reçoit de nombreuses commandes officielles, notamment lors de la décoration du palais des Affaires Étrangères au quai d’Orsay. Ses éditions généralement marquées de ses initiales accompagnées d’une couronne fermée, sont abondantes et portent sur plusieurs centaines de modèles en bronze et en zinc d’imitation. Ses ateliers comptent une centaine d’ouvriers en 1855. En 1867, lors de l’Exposition universelle, Victor Paillard est membre du jury pour la sélection des bronzes d’art. En 1878, toujours dans le cadre de l’Exposition Universelle, il assure la présidence du jury en matière de bronze d’art, fontes d’art et métaux repoussés. Il disparaît en 1886. La plupart de ses modèles sont vendus en 1890.

Sources et liens externes

1) DEVAUX (Yves), L’univers des bronzes…, Paris,1978, p.284. - 2) HACHET (Jean-Charles), Dictionnaire illustré des sculpteurs animaliers et fondeurs, de l’Antiquité à nos jours, 2 vol., 18000 pages, 2005. Les fondeurs, tome II, p. 866. - 3) KJELLBERG (Pierre),Les bronzes du XIXe siècle (dictionnaire des sculpteurs), Paris, les éditions de l’amateur, 1989, p. 662. - 4) Wikipedia
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

511 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Fondeur

ANDRÉ

Jean-Pierre-Victor André est le fondateur de la maison « J.-P.-V. André ». 1824-1827 André loue Brousseval. Historique de Brousseval (Société anonyme...

8 octobre 2019

256 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

Société métallurgique du Périgord (SMP)

Fonderie C'est en 1847 que les premiers hauts fourneaux à coke furent élevés à Fumel, sur le Lot, par la Société Benoist d'Azy, Drouillard et Léon Valès. Ils...

2 octobre 2019

508 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Fondeur

MARCHI

Salvatore Marchi a été l’un des nombreux propriétaires de la maison Raffl. On peut voir son nom à l’Exposition universelle de Paris de 1889 : « Anciennement ...

10 septembre 2018

750 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE