Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument Tchantchès et la hiercheuse – Place Maud’huy – Metz

Informations :

  • Sculpteur 1: ZOMERS
  • Adresse ou lieu-dit: Place Maud'huy
  • Code postal (en France): 57000
  • Localité: Metz
  • Département: 57 - Moselle
  • Région: Lorraine
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Latitude: 49.10910947787268
  • Longitude: 6.167535781860352
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives, Monument aux morts et commémoratifs
  • Morphologie: statue
  • Année: 1947
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Patricia G. - Photos Février 2015

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument Tchantchès et la hiercheuse – Place Maud’huy – Metz
Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image1Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image2Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image3Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image4Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image5Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image6Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image7Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image8Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image9Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image10Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image11Monument Tchantchès et la hiercheuse - Place Maud'huy - Metz - Image12
Fiche créée ou mise à jour par : le 15 février 2015

Description:

Le monument en bronze, se trouve place Maud’huy, côté rue Rabelais, proche de l’entrée du lycée Georges de la Tour. Il est composé de deux éléments : une hiercheuse qui présente de la main droite la marionnette de Tchantchès. Joseph Zomers (sculpteur) – Louis Dupont (mouleur)

Inscriptions

1) Tchantchès symbole de l'esprit frondeur des Liégeois

2) La ville de Liège à la ville de Metz 1947

3) L. Dupont d'après Zomers

Description de l'objet

En 1936, Joseph Zomers réalisa une statue représentant la Wallonie sous les traits d'une "hiercheuse" (terme wallon désignant les ouvrières qui poussaient les wagons dans les galeries de mine) brandissant le Tchantchès comme s'il était le flambeau de la liberté. Cette statue a été implantée à Liège, rue du Pont Saint-Nicolas, dans le quartier populaire d'Outremeuse.
Une réplique de la statue fut offerte par la ville de Liège à la ville de Metz en 1947, en signe d'amitié.

 

Tchantchès c'est le prénom François déformé en dialecte liégeois. Le Tchantchès est un personnage mythique, aussi populaire à Liège que le Manneken-Pis à Bruxelles.
Tchantchès serait né à Liège le 25 août 760 et aurait vécu nombre d'anecdotes à la cour de Charlemagne et de son neveu Roland. Il serait mort à 40 ans après une ripaille.
Il est le "prototype du vrai Liégeois : mauvaise tête, esprit frondeur, ennemi des fastes et des cérémonies et cœur d’or, prompt à s’enflammer pour toutes les nobles causes".
A la fin du 19e siècle, il est devenu un personnage de marionnettes, qui "partage avec Polichinelle et Guignol une propension certaine à la cocasserie et à la fanfaronnade qu’atténue cependant le naturel cordial et, pour tout dire, sentimental du personnage".

Historique

C'est l'écrivain liégeois Isi Colin qui, en 1914 émit l'idée d'immortaliser par un monument, la plus célèbre marionnette liégeoise. Il y eu la « Grande guerre », puis l'idée fut reprise en 1922 par la société « Le Vieux Liège » et à la suite d'un concours, le projet présenté par Joseph Zomers fut retenu. La ville manquant d’argent, c’est le conservateur du Musée des Beaux-Arts de la Ville de Liège, Jules Bosmant qui recueillit, par souscription, assez d’argent pour faire couler en bronze, la statue par les établissements liégeois Lempereur et Bernard. La statue fut remise à la Ville de Liège en 1931. Mais Joseph Zomers qui avait exposé l’esquisse finale de son Tchantchès et de sa hercheuse au salon triennal de 1928, ne verra jamais son œuvre définitive, puisqu’il décède pendant le salon.
Comme il fallait encore un peu d’argent pour réaliser le piédestal, la ville de Liège vendit une gravure de Crommelynck et c’est finalement en 1935 que l’échevin des travaux Georges Truffaut lança la procédure des travaux du monument. Ce dernier fut inauguré le 27 septembre 1936 à l’occasion des Fêtes de Wallonie.

Numéro d'identification de la fiche : 28154e09af7a1f32

     

1781 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

L’Enfant – Bort-les-Orgues

Sculpture représentant une mère avec son enfant dans les bras due à Paul Roger-Bloche en 1899.

9 septembre 2019

162 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Les Verseuses – Contrexéville

Groupe monumental de deux femmes versant de l'eau d'une jarre. La sculpture a été produite par Christophle et pourrait être une galvanoplastie : l'incertitud...

22 août 2019

933 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste de la République (fondu) – Troyes

Localisation initiale : façade de la Préfecture.

8 août 2019

192 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE