Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise – Paris (75020)

Informations :

  • Sculpteur 1: MAINDRON
  • Fondeur: BROQUIN & LAINÉ
  • Adresse ou lieu-dit: Père Lachaise
  • Code postal (en France): 75020
  • Localité: Paris
  • Région: Ile-de-France
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: buste
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Dominique Perchet

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise – Paris (75020)
Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image1Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image2Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image3Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image4Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image5Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image6Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image7Monument Jean-Baptiste Delpech- Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image8
Fiche créée ou mise à jour par : le 23 février 2018

Description:

Buste en bronze (H. 0m 75) fondu par Broquin et Lainé à Paris. Signé du sculpteur Hippolyte Maindron. Construit sur les dessins de H. Fèvre, architecte, gravé par Ch. Bury et par Lebel.

Le monument commémore une carrière remarquée par ses pairs.
> École des Arts et Métiers d’Angers, promotion 1828 (année d’entrée) ;
> Sociétaire depuis 1846 de la Sté des Anciens élèves des Arts et métiers ;
> Travaille deux années à Paris, puis chez Stehelin, à Bitschwiller, où il étudie et construit les premières locomotives qui y sont faites ;
> En 1841, entre chez Cavé (machines à vapeur), à Paris, étudie et construit les machines à vapeur, bateaux et coques ;
> En 1845, à la Maison Halette, à Arras, étudie, construit ou dirige divers montages sur place des machines atmosphériques du chemin de fer de Saint-Germain ;
En 1848, il est chef de mouvement à la Cie du chemin de fer d’Amiens à Boulogne ;
En 1852, il est ingénieur des ateliers, puis ingénieur principal du matériel au PLM ;
Adhère en 1853 à la Société des ingénieurs civils de France (SCIF)
« La réputation qu’il acquit comme ingénieur de chemin de fer lui valut l’honneur d’être chargé, par le Comité des ingénieurs de chemins de fer russes, de l’étude des locomotives pour les trains de grande vitesse ; une approbation unanime fut donnée à ses ingénieuses dispositions. »

À son décès, la revue de la SCIF lance une souscription :
« De plusieurs points de la France à la fois est venue l’idée de donner un témoignage de sympathie à la mémoire de cet homme d’élite, en élevant sur sa tombe un monument qui perpétuera le souvenir d’un collaborateur, d’un camarade, d’un chef aimé et digne de regrets. » (voir fac-similé de la souscription)

SOUSCRIPTION

Pour un monument à élever sur la tombe de M. DELPECH, Ingénieur,
ancien élève de l’École des Arts et Métiers

L’industrie vient de perdre un de ses membres les plus distingués, dans M. Delpech, Ingénieur principal aux chemins de fer de Paris- Lyon-Méditerranée, chevalier de la Légion d’honneur, membre de la Société des Ingénieurs civils et de la Société des anciens Élèves des Écoles impériales d’Arts et Métiers. Pendant les vingt années qu’il a passées dans les premiers établissements de construction, et les treize années consacrées au service des chemins de fer, M. Delpech a su, malgré sa modestie, faire apprécier son mérite, ses talents, et conquérir l’estime et l’affection de tous ceux qui l’ont approché.

De plusieurs points de la France à la fois est venue l’idée de donner un témoignage de sympathie à la mémoire de cet homme d’élite, en élevant sur sa tombe un monument qui perpétuera le souvenir d’un collaborateur, d’un camarade, d’un chef aimé et digne de regrets.

Une Commission s’est formée à Paris sous la présidence de M. Flaud, Président de la Société des anciens Élèves, pour solliciter les souscriptions, les réunir et aviser au meilleur emploi à en faire, tout projet étant subordonné à la somme qui sera réalisée. Cette Commission compte sur le concours de toutes les personnes qui ont connu M. Delpech, pour recueillir, dans leur entourage, les souscriptions, telles modestes qu’elles soient, car elle désire que l’ouvrier comme l’ingénieur ou l’administrateur, soit appelé à donner son témoignage d’affectueux souvenir. Les sommes recueillies et les listes à l’appui seront reçues avec reconnaissance et adressées à l’un des membres de la Commission, dont les noms suivent :

Président :
M. H. Flaud, rue Jean-Goujon, 27.
Vice-Président :
M. Caillet, à Paris, quai de Billy, 54; à Fives-Lille ; à Givors.
Trésorier M. Bougure, Banquier, à Angers.
Secrétaire
 M. Delfau-Lacroix, rue Jean-Goujon, 99.
Membres :
MM. Andrieux, Directeur de l’école d’Aix; Arbel, à Rive-de-Gier (Loire) ; Bonifait, Chef de bureau des études du matériel, rue de Rambouillet, 2 ; Boutard, Ingénieur aux chemins de fer de l’Est, ateliers de La Chapelle ;

MM. Frey fils, Constructeur-Mécanicien, impasse St-Laurent, 28 (Belleville) ;
Guy, Directeur de l’Ecole de Châlons ;
Husquin de Réyille, rue Buffault, 26 ;
Lainé, Faubourg-du-Temple, 59 ;
Lelarge, Chef des ateliers du chemin de fer du Nord ;
Léon, rue de Rambouillet, 2 ;
Loilier (Charles), à la Société des anciens Elèves, rue Vivienne, 86 ;
Massicard, à la direction des chemins de l’Ouest, rue d’Amsterdam ;
Mignon (Java), rue Ménilmontant, 151 ;
Rbnaud, rue de Rambonillet, $ ;
Trétard, Ingénieur aux chemins d’Orléans, ateliers d’Ivry ;
Ulrich, rue Tailbout, 32.

Et au bureau du Génie industriel, rue Saint-Sébastien, 45?

Historique

Une inscription tracée sur le monument à Delpech indiquait que 8 000 souscripteurs avaient contribué à son érection.

Référence source

sur le terrain - Eléments de biographie par JF Belhoste. Cnum-Cnam
Numéro d'identification de la fiche : M33

     

697 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Portes de chapelles sépulcrales – Division 48 – Cimetière du Pè...

Portes relevées dans la 48e division

16 octobre 2019

45 vues au total, 3 vues aujourd'hui

 

Monumen

Ornements et croix – Division 48 – Cimetière du Père Lachaise &...

Ornements relevés dans la 48e division

16 octobre 2019

60 vues au total, 3 vues aujourd'hui

 

Monumen

Entourages de tombes – Division 48 – Cimetière du Père Lachaise...

Entourages relevés dans la 48e division.

16 octobre 2019

39 vues au total, 5 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE