Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument de Crémazie – Square Saint-Louis – Montréal – Canada

Informations :

  • Sculpteur 1: HÉBERT Louis Philippe
  • Fondeur: DURENNE
  • Adresse ou lieu-dit: Rue du Square Saint-Louis
  • Localité: Montréal
  • Pays: Canada
  • Continent: Amérique
  • Latitude: 45.517639
  • Longitude: -73.569524
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1906
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos ERD

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument de Crémazie – Square Saint-Louis – Montréal – Canada
Monument de Crémazie - Square Saint-Louis - Montréal - Canada - Image1Monument de Crémazie - Square Saint-Louis - Montréal - Canada - Image2Monument de Crémazie - Square Saint-Louis - Montréal - Canada - Image3Monument de Crémazie - Square Saint-Louis - Montréal - Canada - Image4Monument de Crémazie - Square Saint-Louis - Montréal - Canada - Image5Monument de Crémazie - Square Saint-Louis - Montréal - Canada - Image6
Fiche créée ou mise à jour par : le 4 mai 2021

Description:

Monument composé d’un buste et d’un soldat de 2 m.

Octave Crémazie (baptisé Claude-Joseph-Olivier), était libraire, écrivain et poète, né à Québec le 16 avril 1827, décédé au Havre, France, le 16 janvier 1879.

Inscriptions

- 1827 - 1879

- ÉRIGÉ / PAR SES COMPATRIOTES / DU CANADA / ET / DES ÉTATS-UNIS / INAUGURÉ / LE 24 JUIN / 1906

- POUR MON DRAPEAU JE VIENS ICI MOURIR

Description de l'objet

De composition triangulaire, le monument prend la forme d’une stèle entourée d’un parapet et repose sur un emmarchement, le tout réalisé en granit gris pâle. La stèle porte le buste d'Octave Crémazie, considéré comme le premier poète national, au-dessous duquel on retrouve une lyre traversée d’une branche de laurier, symbole de l’inspiration du poète. Au bas du piédestal se trouve un soldat mort au combat, tenant dans ses mains le drapeau de Carillon, que les forces françaises dirigées par le général Montcalm ont utilisé en 1758, à la bataille de Fort Carillon dans l’État de New York. Le vers « Pour mon drapeau je viens mourir ici », qui se trouve sous le soldat, est tiré du poème Drapeau de Carillon de Crémazie, composé à l’occasion du centenaire de cette victoire. Au dos du monument, une plaque de bronze a été installée juste avant l’inauguration, et se lit : « Érigé par ses compatriotes du Canada et des États-Unis, inauguré le 24 juin 1906. »

Historique

C’est dans son atelier montréalais qu’Hébert travaille, en février 1903, à la maquette du monument de Crémazie.

Le monument est inauguré en 1906 au square Saint-Louis, en bordure de la rue Saint-Denis, par Louis Fréchette, instigateur de sa réalisation, devant 30 000 personnes. En 1972, au cours d’une campagne d’embellissement, le comité exécutif en autorise le déplacement à la place Crémazie, à l’angle des boulevards Crémazie et Saint-Laurent. C’est en 2002 que le monument est réinstallé au square Saint-Louis avec l’ajout d’un emmarchement.

Numéro d'identification de la fiche : 5706091686980861

     

497 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Jules Supervielle – Oloron-Sainte-Marie

Monument élevé à l’entrée du pont sur le gave d’Aspe, avenue Sadi Carnot (N. 134).

6 novembre 2022

75 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste de Louis Barthou – Oloron-Sainte-Marie

Buste situé dans le jardin public en bordure de l’allée Louis Ducla.

5 novembre 2022

109 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste de Paul-JeanToulet – Jardin de sculptures du musée des Beaux-Ar...

Buste situé dans le jardin donnant sur le Cours Bosquet.

28 octobre 2022

87 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE