Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument aux soldats et marins bretons – Brest (détruit)

Informations :

  • Sculpteur 1: MAILLARD Auguste
  • Fondeur: PERZINKA
  • Adresse ou lieu-dit: Place des portes
  • Code postal (en France): 29000
  • Localité: Brest
  • Région: Bretagne
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monument aux morts et commémoratifs
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1900
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Musée d'Orsay, Fonds Debuisson

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument aux soldats et marins bretons – Brest (détruit)
Monument aux soldats et marins bretons - Brest (détruit) - Image1Monument aux soldats et marins bretons - Brest (détruit) - Image2
Fiche créée ou mise à jour par : le 6 février 2012

Description:

Localisation à l’origine : Brest, place des Portes (Finistère)

Inscriptions

sur le piédestal, à l’avant : AUX MARINS ET SOLDATS BRETONS MORTS POUR LA PATRIE NOVEMBRE 1900

Historique

1889 : à la place d’une partie du rempart, entre les portes Saint-Louis et Landerneau, un square est aménagé. 1894 : à l’initiative du comité directeur de la Flotte, société patriotique recrutant surtout chez les anciens de la Royale et présidée par Sénard, on décide l’érection d’un monument commémoratif aux morts de la guerre de 1870 et des campagnes coloniales. 1898 : constitution d’un comité d’honneur, sous la présidence du sénateur-maire Delobeau. Maillard est choisi à l’issue d’un concours, la marine accorde le bronze nécessaire. 1900 : inauguré le 1er novembre en présence du ministre de la Guerre, le général André, et du maire Berger. La cérémonie comprenait retraite aux flambeaux, défilé militaire, accueil du ministre à la gare, réception à la préfecture maritime, lâcher de 1 000 pigeons par le Messager brestois (société colombophile). Théodore Botrel avait composé une cantate pour cette circonstance, mise en musique par Guillermit, et exécutée par 200 choristes et la musique des équipages de la flotte. Les vétérans de 1870 faisaient partie du défilé. 1944 : détruit lors du siège. 1958 : un nouveau monument aux morts est érigé dans le programme de reconstruction de la ville, dû à Mathon, l’architecte chargé de cette dernière.

Référence source

Fonds Debuisson Communication écrite de Mme Clarisse Venuat, attachée de conservation aux Archives municipales, janvier 2004
Numéro d'identification de la fiche : M9743

     

3732 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument aux morts – Menil-sur-Belvitte

Monument commemoratif des soldats alpins morts au cours des combats du 28 août 1914, situé en face de la nécropole nationale de Ménil-sur-Belvitte

28 juin 2019

49 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts – Darmanes

Monument situé près de l'église

18 juin 2019

131 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts – Orges

Monument aux morts du village de Orges

13 juin 2019

80 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE