Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument aux morts – Place du Souvenir – Villemur-sur-Tarn

Informations :

  • Sculpteur 1: SENTIS
  • Fondeur: WENDEL & XANTIPPE
  • Adresse ou lieu-dit: Place du Souvenir
  • Code postal (en France): 31340
  • Localité: Villemur-sur-Tarn
  • Département: 31 - Haute-Garonne
  • Région: Midi-Pyrénées
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Latitude: 43.863512
  • Longitude: 1.505762
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monument aux morts et commémoratifs
  • Morphologie: statue
  • Année: 1922
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Patricia G. - Photos juillet 2020

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument aux morts – Place du Souvenir – Villemur-sur-Tarn
Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image1Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image2Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image3Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image4Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image5Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image6Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image7Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image8Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image9Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image10Monument aux morts - Place du Souvenir - Villemur-sur-Tarn - Image11
Fiche créée ou mise à jour par : le 20 juillet 2020

Description:

Monument aux morts se trouvant Place du Souvenir.

Sur un piédestal en granit, une statue en bronze d’un poilu au fusil, écrasant l’aigle de son pied et de sa crosse.
Le monument est érigé au centre d’un enclos de grilles en fer forgé, portant des croix de guerre et fixées aux quatre angles à des obus, eux-mêmes surmontés d’une croix de guerre.
Devant, sur le piédestal, se trouve une grande palme associée à une couronne mortuaire, l’ensemble en bronze. Sur les autres trois côtés une grande palme.

Conflits commémorés : 1914-18 – 1939-45 – AFN Algérie (54-62)

Inauguration : 26/11/1922

 

Inscriptions

Sur le piédestal : 1914-1918 - VILLEMUR - À SES ENFANTS MORTS POUR LA FRANCE

Plaque 1 : AUX VEUVES ET ORPHELINS VICTIMES DES GUERRES

Plaque 2 : À LA MÉMOIRE DE NOS COMPATRIOTES D'AFRIQUE DU NORD MORTS POUR LA FRANCE

Plaque 3 : A.F.N. À NOS FRÈRES D'ARMES LES HARKIS MORTS POUR LA FRANCE

Historique

Au mois de novembre 1918, alors que tous les morts de la Grande Guerre n’ont pas été encore recensés, on songe déjà à élever un monument aux enfants de la commune morts pour la France.

Une commission a été nommée, mais pour le maire Charles Ourgaut le moment est prématuré. Il faudra attendre 1920 pour débattre de la question. Plusieurs sites sont en balance, et la décision ne sera prise que l’année suivante, d’ériger le monument place de la Vierge.

Une souscription est lancée auprès de la population, une tombola est organisée, un spectacle-concert est donné le 2 mai 1920 à la salle des Fêtes place Saint-Jean au bénéfice de l’œuvre. Pendant ce temps, dans son atelier du Pech, Gabriel Sentis, enfant du pays et sculpteur de renom, travaille à son monument.

Le monument aux morts est finalement inauguré le 26 novembre 1922, dans une ambiance de recueillement et de ferveur peu communes. Le cortège parti de la place de la mairie, se rassemble au pied du monument. Le maire et son conseil, enfants des écoles, anciens combattants, familles des soldats décédés, l’ensemble de la population, tous au garde à vous écoutent l’énoncé des noms des 118 morts pour la Patrie.

Sentis a représenté sur un piédestal de granit, un soldat grandeur nature, debout, à l’allure martiale, terrassant de la crosse de son fusil Lebel, l’aigle allemand. Il est nu-tête, le casque Adrian posé à ses pieds. C’est un poilu, un vrai, à la fière moustache, portant les traits de Marius Esquié (Lou Saban), ancien combattant, et ami du sculpteur. En 1924, on procédera à l’embellissement du monument par la pose d’une grille l’entourant. Formée de quatre panneaux de 4 mètres, à chaque angle un obus surmonté de la croix de guerre, avec une porte aménagée sur le devant, sa configuration n’a pas changé depuis. Plus tard on rajoutera six noms à la liste des morts de la Grande Guerre, portant le nombre définitif à 124 victimes.

En mars 1930 les eaux du Tarn vont cerner le monument, mais s’arrêteront à quelques pas de la statue de la Vierge. Trois mois plus tard, le 22 juin, lors d’une prise d’armes émouvante, le capitaine Abel commandant le détachement du 2e Génie de Metz qui avait participé au déblaiement des décombres de la ville, rendra hommage « Aux glorieux morts de Villemur » déposant fleurs et palme aux pieds du Monument aux Morts.

Villemur, ville attractive après la rénovation entreprise après la crue de 1930, deviendra dans les années précédant la guerre, une destination prisée pour des rassemblements de sociétés ou d’associations d’horizons diverses. Selon un rituel bien établi, après discours, réunions et banquets on déposera des fleurs au pied du monument, honorant les morts de 14-18. Ainsi, le 5e Congrès de la Fédération des Artisans de Toulouse et de la Région le 3 juillet 1937 rassemble plus de 200 participants (une palme placée sur la base du monument aux morts rappelle cet événement). Anciens combattants, association des greffiers de justice, employés de diverses sociétés tiendront également congrès dans notre ville.

Pendant la seconde guerre, ce n’est pas par hasard si la Promenade du Souvenir “qui est une des plus belles de notre Cité” est débaptisée. La présence du Monument aux Morts est en particulier un symbole fort : la délibération du 23 février 1941 lui attribue le nom de « Place du Maréchal Pétain ». C’était dirons-nous « dans l’air du temps ». Mais dès septembre 1944, la municipalité d’Eugène Boudy lui redonnera son nom d’origine de Promenade du Souvenir.

C’est ici en effet, que depuis 1922, on se recueille tous les 11 novembre en mémoire des victimes de tous les conflits, car le monument aux morts porte aussi les noms des soldats villemuriens tombés en 1939-45, en Indochine et en Algérie. Après la guerre une autre palme sera apposée sur le monument aux Morts par les réfugiés lorrains portant la mention « Aux enfants de Villemur ».

Référence source

Sur le terrain

Numéro d'identification de la fiche : 735f15a8106a7a9

    

177 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Statue République – Rue du Centre – Torpes

La statue se trouve au croisement de la rue du Centre et de la rue du Château.

il y a 3 heures

4 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts – Place de la Mairie – Boujailles

Monument aux morts se trouvant place de la Mairie.

il y a 5 heures

7 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts – Victoire aux drapeaux – Sauveterre-la-Léma...

Monument érigé place des Platanes, en bordure de la D 710

28 septembre 2020

22 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE