Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument aux morts de 14-18, ou l’Aigle déchu – La Couarde-sur-Mer

Informations :

  • Sculpteur 1: OCTOBRE
  • Architecte: GODEFROY
  • Adresse ou lieu-dit: Rue du Square
  • Code postal (en France): 17670
  • Localité: La Couarde-sur-Mer
  • Région: Poitou-Charentes
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monument aux morts et commémoratifs
  • Morphologie: relief
  • Année: 1922
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Musée d'Orsay, Fonds Debuisson ; Wikipedia

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument aux morts de 14-18, ou l’Aigle déchu – La Couarde-sur-Mer
Monument aux morts de 14-18, ou l'Aigle déchu - La Couarde-sur-Mer - Image1Monument aux morts de 14-18, ou l'Aigle déchu - La Couarde-sur-Mer - Image2
Fiche créée ou mise à jour par : le 6 novembre 2011

Description:

Localisation à l’origine : La Couarde-sur-Mer ( Charente-Maritime )

Le projet initial décrit un aigle transpercé par un glaive fiché verticalement dans l’oiseau ; cette version n’a pas été réalisée.

Historique

Construit après la Première Guerre mondiale à l'initiative de Gaston Bonnin, l'instituteur du village et de J.Godefroy architecte, le monument aux morts de La Couarde commémore les trente-six disparus de la commune. Des plaques, honorant les morts des guerres de 1870-1871 (quatre), 1939-1945 (cinq), de la Guerre d'Algérie et le mort en déportation, furent ajoutées par la suite.

"Ce monument doit rappeler que l'ennemi a été arrêté par la vaillance héroïque de nos Poilus. L'aigle impérial allemand s'est brisé la tête sur la muraille qu'ils ont dressé avec leur poitrine sur la route de l'invasion (...) Je le vois se dressant au fond d'une grande avenue bordée de cyprès. Cette avenue représente la voie qu'avait pris la barbarie boche pour atteindre au coeur notre riche, belle et douce France. Ce monument barrera brusquement cette belle voie sur laquelle l'ennemi trouvait déjà qu'il faisait si bon marcher, et sera constitué simplement par un bloc : une sorte d'énorme pavé formant une muraille sur laquelle le nom des couardais morts pour la Patrie seront gravés en lettre d'or.

L'invasion arrêtée par nos morts, par ceux qui ont donné leur vie, pour que nous les survivants puissions vivre libres et sans honte dans la France bien-aimée, voilà ce que ce monument rappelera aux plus lointaines générations de couardais qui descendront de vous.(...)"

Sur le plan original l'aigle est transpercé par un glaive et la couronne impériale git à terre : la version définitive retiendra l'aigle seul.Cet aigle fut modelé par Aimé Octobre, sculpteur, prix de Rome, qui fit don de son travail à la municipalité de la Couarde.

En 1940 l'aigle démonté fut caché sous un tas de bois, dans l'ancien marché contre le mur de l'église. Les Allemands, qui avaient vu des acartes postales, ont bien entendu cherché le "gros oiseau" mais le secret fut gardé par toute la population. L'entrée du square s'agrémentait à l'origine de 2 mortiers allemands de 170, trophées de guerre. Ils furent démontés par les Allemands en 1940 et stockés au cimetière. leur état ne permit pas de les remettre en place après la guerre, et ils furent remplacés par deux colonnes tronquées que l'on voit encore actuellement. (source :http://a.gaudin.free.fr/poilus/Architecture_monument.htm)

Référence source

Fonds Debuisson
Numéro d'identification de la fiche : M8087

    

2617 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Poilu au repos – Monument aux morts – Guchen

Monument situé place des Écoles, en bordure de la D 929

2 octobre 2019

23 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Poilu « la Résistance » – Monument aux morts – Saint-Lary-Soul...

Le monument est actuellement situé à gauche de l’église Saint-Bertrand-de-Comminges, rue Vincent-Mir (D 929)

2 octobre 2019

27 vues au total, 6 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts de 1870 – Mars-la-Tour

Les bas-reliefs représentent les charges d’infanterie et de cavalerie lors des batailles de Fond-de-La-Cuve (16 août) et de Saint-Privat (18 août). Localisation...

28 septembre 2019

1151 vues au total, 4 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE