Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument aux morts 1870 – Nontron

Informations :

  • Sculpteur 1: CROISY
  • Fondeur: DURENNE
  • Adresse ou lieu-dit: Avenue du Général Leclerc
  • Code postal (en France): 24300
  • Localité: Nontron
  • Département: 24 - Dordogne
  • Région: Aquitaine
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Fonte
  • Type d'oeuvre: Monument aux morts et commémoratifs
  • Morphologie: statue
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:
    Fiche rédigée le : 28 novembre 2007 par Dominique Perchet 

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument aux morts 1870 – Nontron
Monument aux morts 1870 - Nontron - Image1
Fiche créée ou mise à jour par : le 3 août 2010

Description:

Désignation : monument aux morts de la guerre de 1870

Adresse : 24300 Nontron

Visitable : oui

Propriétaire : ville

Fonderie : Durenne

Sculpteur : Croisy

Matière : fonte de fer

Commentaire : semblable à celui de Choisy-le-Roi

 

Historique

le monument de Nontron est dédié aux morts de tout l'arrondissement. il a été inauguré le 16 juin 1907. Son architecte était Martial Mariaud, né à Nontron en 1850.

Documentation : sur le sculpteur

La structure du monument du Mans, avec un personnage principal sur piédestal, entouré d'une frise de combattants à un niveau inférieur, n'est unique; elle se retrouve dans plusieurs autres monuments de la même époque, celui des mobiles des Bouches du Rhône à Marseille, celui des enfants de l'Aube à Troyes, et celui des combattants de 1870 à la Rochelle.

Dans le dernier carré du Mans, certains personnages caractéristiques ont été sélectionnés pour être dupliqués en fonte, et leurs figures se dressent toujours dans divers lieux publics de France. En premier lieu, le vieil officier barbu tenant farouchement son drapeau

(...) sur son socle à Alençon, à Quiévy, à Montoire, à Paray-le-Monial, à Biarritz, à Pont-Sainte-Maxence, à Fauquembergues, à Charmes, etc.).

En second lieu, le « mobile » moustachu d’âge mûr avec son fusil à tabatière, fantassin des bataillons départementaux de la garde nationale mobile, à Arras, à Sainte-Anne-d'Auray, à Ceaucé, à Saint-Bomer, à Abbeville, à Rimogne, à Hesdin, à Montreuil, à Montauban, à Choisy le Roi, etc.

Enfin, le jeune marin imberbe, avec son chassepot, qu’on retrouve en modèle réduit au musée de Sedan, ou grandeur nature à Péronne (mémorial du marin Jean Delpas, tombé le 29 décembre 1870 en défendant son canon baptisé Fanny) et à Quimper,à Berck, et peut-être encore ailleurs.

Ces statues « en série » ont été produites selon la technique du marcottage, dans les ateliers du fondeur parisien renommé Durenne et leur érection a parfois eu lieu des années après le décès de leur auteur. Ainsi le groupe de Villefranche-de-Rouergue a été érigé en 1909, la même année que les marins de Péronne et de Quimper...

Source : Wikipédia  http://fr.wikipedia.org/wiki/Aristide_Croisy

Numéro d'identification de la fiche : M422

     

1152 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument aux morts – Macau

Le monument est situé place Duffour Dubergier, au chevet de l’église Notre-Dame où se trouve aussi un grand Christ en fonte sur une croix en bois.

21 janvier 2020

22 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts de 1870, ou Monument des combattants, Monument de la Déf...

Localisation à l'origine : place du Palais-de-Justice appelée aussi place Saint-Etienne  ou Clémenceau. Groupe en bronze, daté de 1893, représentant une Vict...

1 décembre 2019

1054 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Coq du monument aux morts – Les Moulins-Cherier

Monument situé place de l’Église

30 novembre 2019

118 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE