Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument aux mobiles, ou Monument aux morts de 1870 – Albertville

Informations :

  • Sculpteur 1: WEITMEN
  • Architecte: GARNIER Tony
  • Adresse ou lieu-dit: place du Commandant-Bulle
  • Code postal (en France): 73200
  • Localité: Albertville
  • Département: 73 - Savoie
  • Région: Rhône-Alpes
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monument aux morts et commémoratifs
  • Morphologie: statue
  • Année: 1899
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Musée d'Orsay, Fonds Debuisson

    http://www.ac-grenoble.fr/ecole/noel.albertville/articles.php?lng=fr&pg=313

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument aux mobiles, ou Monument aux morts de 1870 – Albertville
Monument aux mobiles, ou Monument aux morts de 1870 - Albertville - Image1
Fiche créée ou mise à jour par : le 8 août 2011

Description:

Le piédestal est ‘harmonieux dans sa sévère simplicité’. Dessus repose un soldat blessé qui dans un dernier souffle arrive à soulever son corps. Localisation à l’origine : Albertville, place de la Sous-Préfecture (Savoie)

Inscriptions

sur le socle : AUX ENFANTS / DE L’ARRONDISSEMENT / D’ALBERTVILLE / MORTS POUR LA PATRIE

Historique

1892 : le 3 novembre, il est décidé d’ériger un monument en l’honneur du 2e bataillon de la Savoie commandé par Dubois en 1870. A l’initiative de Cursat, une première réunion élit un comité dont Dubois est membre d’honneur. La souscription réunit difficilement les fonds nécessaires à l’érection du monument. 1893 : la municipalité vote un budget de 500 F. 1895 : Jean-Baptiste Weitmen et l’architecte Tony Garnier s’associent et proposent un projet de monument. 1897 : après avoir examiné d’autres projets, le comité choisit une nouvelle version de Weitmen et Garnier moins onéreuse. La municipalité ne dispose que de 5171,75 F. 1898 : le 20 juillet, les artistes signent un traité s’engageant à ne pas dépasser la somme de 6500 F. Le 30 août, la place de la sous-préfecture est choisie comme emplacement. En septembre, Weitmen achève le modèle et le donne à mouler et à fondre. Le 30 octobre le monument est terminé mais pour un prix de 6641,84 F. 1899 : le 21 mai, le monument est inauguré par le ministre de la Guerre. Sont présents également le général Zédé, gouverneur militaire de Lyon, et le commandant Dubois. Il est encore inachevé car il lui manque un entourage qui n’est fait qu’en 1905 par Meffret.

Référence source

Fonds Debuisson Annecy, archives municipales
Numéro d'identification de la fiche : M8269

     

2482 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument aux morts – Macau

Le monument est situé place Duffour Dubergier, au chevet de l’église Notre-Dame où se trouve aussi un grand Christ en fonte sur une croix en bois.

il y a 19 heures

7 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts de 1870, ou Monument des combattants, Monument de la Déf...

Localisation à l'origine : place du Palais-de-Justice appelée aussi place Saint-Etienne  ou Clémenceau. Groupe en bronze, daté de 1893, représentant une Vict...

1 décembre 2019

1049 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Coq du monument aux morts – Les Moulins-Cherier

Monument situé place de l’Église

30 novembre 2019

113 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE