Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument aux Girondins – Bordeaux

Informations :

  • Sculpteur 1: DUMILATRE
  • Architecte: RICH
  • Adresse ou lieu-dit: place des Quinconces
  • Code postal (en France): 33000
  • Localité: Bordeaux
  • Département: 33 - Gironde
  • Région: Aquitaine
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes, Statues décoratives, Sculptures animalières, Monument aux morts et commémoratifs, Fontaines et vasques
  • Morphologie: ensembledesite
  • Année: 1900
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Musée d'Orsay, Fonds Debuisson

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument aux Girondins – Bordeaux
Monument aux Girondins - Bordeaux - Image1Monument aux Girondins - Bordeaux - Image2Monument aux Girondins - Bordeaux - Image3Monument aux Girondins - Bordeaux - Image4Monument aux Girondins - Bordeaux - Image5Monument aux Girondins - Bordeaux - Image6Monument aux Girondins - Bordeaux - Image7Monument aux Girondins - Bordeaux - Image8Monument aux Girondins - Bordeaux - Image9Monument aux Girondins - Bordeaux - Image10Monument aux Girondins - Bordeaux - Image11Monument aux Girondins - Bordeaux - Image12Monument aux Girondins - Bordeaux - Image13Monument aux Girondins - Bordeaux - Image14Monument aux Girondins - Bordeaux - Image15Monument aux Girondins - Bordeaux - Image16Monument aux Girondins - Bordeaux - Image17Monument aux Girondins - Bordeaux - Image18
Fiche créée ou mise à jour par : le 24 novembre 2015

Description:

Repères : Au bas de la colonne surmontée de la Liberté brisant ses fers (sculpteur Dumilâtre – fondeur Denonvilliers) , la Tribune, l’Eloquence et l’Histoire.

Vers la ville, trois figures féminines symbolisent Bordeaux (au centre), la Garonne et la Dordogne. La République sur son trône exalte le Travail, la Sécurité et la Force. Trois enfants de chaque côté rappellent les lois fondamentales votées alors: l’éducation obligatoire à droite et le service militaire à gauche. Un quadrige de chevaux, reptiles ou poissons précipite dans l’abîme le Mensonge, le Vice et l’Ignorance.

Vers les Chartrons, la Concorde au rameau d’olivier protège la Fraternité et l’Abondance d’où naît la prospérité de l’Industrie, du Commerce, et des Arts. Le quadrige est précédé par le Bonheur. Les chevaux marins sont de Debrie.

Localisation à l’origine : Bordeaux, place des Quinconces (Gironde).


Voir

fiche “La Liberté

fiche ” Chevaux reptiles

fiche “Chevaux-poissons” ou chevaux marins

fiche “coq gaulois

fiche “le triomphe de la République – décors”

Projeté dès 1881, conçu par le sculpteur Achille Dumilâtre, réalisé entre 1893 et 1902 sous la direction de l’architecte Victor Rich, le Monument aux Girondins se trouve au centre de l’extrémité occidentale, en hémicycle, de la place des Quinconces. Sa hauteur est de cinquante mètres. Il consiste en une énorme colonne de pierre à chapiteau corinthien sur lequel se trouve une statue en bronze du génie de la Liberté brisant ses fers. Sur le socle, vers l’esplanade, le Coq gaulois est encadré par l’Histoire et l’Eloquence, tandis qu’à l’opposé vers l’hémicycle, Bordeaux domine la Garonne et la Dordogne. Dans les bassins servant de déversoir aux fontaines sont représentés le triomphe de la République, du côté du Grand Théâtre, et le triomphe de la Concorde, du côté du Jardin Public, deux groupes monumentaux en bronze. Il fallut pour mener à bien le chantier de la statuaire que Dumilâtre fasse appel à la collaboration des sculpteurs Félix Charpentier et Gustave Debrie, ainsi qu’à celle de plusieurs fonderies : Denonvilliers à Sermaize dans la Marne, Leblanc-Barbedienne et également Durenne à Paris, enfin les Fonderies du Val d’Osne en Haute-Marne. (base Mérimée = PA33000074)

Historique

1881 puis 1883 : le conseil municipal émet le voeu d’édifier un monument qui, en même temps qu’il célébrerait le triomphe de la République, consacrerait la mémoire de nos grands aïeux de la Révolution, les Girondins, qui prirent une si grande part à la fondation de la liberté française’. 1888 : organisation d’un concours pour ce monument qui s’élèverait sur les Allées de Tourny. 1893 : la mairie choisi le projet de Dumilâtre et Rich et décide de l’élever dans l’hémicycle de la place des Quinconces. 1894 : jusqu’en 1902 érection du monument. Les bronzes sont réalisés par quatre fondeurs : le Val d’Osne pour la République, le Triomphe de la Concorde et les quatre chevaux-poissons ; Capitain-Salin pour la Liberté et les quatre chevaux-reptiles (en fait Denonvilliers à Sermaize), Leblanc-Barbedienne pour le groupe du Mensonge, du Vice et de l’Ignorance, et Durenne pour les six enfants et les coquilles, grenouilles et roseaux. 1943 : l’ensemble constitué de 51 tonnes de bronze est déboulonné, les fondations sont enlevées et les bassins transformés en massifs de fleurs. Mais les bronzes ne sont pas fondus et sont retrouvés intacts à Angers chez le fondeur à la fin de la guerre. Ils sont reçus en triomphe à Bordeaux le 5 juillet 1945. 1968 : création d’une association pour la sauvegarde du Monument aux Girondins. La mairie décide qu’il sera restitué à l’identique, sous l’autorité artistique et scientifique du Musée d’Aquitaine. 1983 : le monument est réinstallé place des Quinconces.

Référence source

Fonds Debuisson Bordeaux, archives municipales, 3045 M 1 à 35 Documentation du musée d’Orsay Base Mérimée
Numéro d'identification de la fiche : M9163

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Poilu au repos – Monument aux morts – Guchen

Monument situé place des Écoles, en bordure de la D 929

2 octobre 2019

23 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Poilu « la Résistance » – Monument aux morts – Saint-Lary-Soul...

Le monument est actuellement situé à gauche de l’église Saint-Bertrand-de-Comminges, rue Vincent-Mir (D 929)

2 octobre 2019

21 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument aux morts de 1870 – Mars-la-Tour

Les bas-reliefs représentent les charges d’infanterie et de cavalerie lors des batailles de Fond-de-La-Cuve (16 août) et de Saint-Privat (18 août). Localisation...

28 septembre 2019

1146 vues au total, 4 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE