Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument au maire André – Lille

Informations :

  • Sculpteur 1: DÉCHIN
  • Fondeur: DURENNE
  • Architecte: GHESQUIER
  • Adresse ou lieu-dit: place du Concert
  • Localité: Lille
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: statue
  • Année: 1908
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Musée d'Orsay, Fonds Debuisson

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument au maire André – Lille
Fiche créée ou mise à jour par : le 5 juillet 2011

Description:

Tenant froissé dans la main gauche ramenée sur la poitrine, l’ultimatum d’Albert de Saxe et tendant la main droite au-dessus de l’autel de la Patrie comme pour prêter serment de fidélité, le maire esquisse un mouvement de recul indigné devant les prétentions du chef autrichien. Dans le soubassement du piédestal sont encadrés neuf petits bas-reliefs rectangulaires évoquant des épisodes du siège de 1792 : l’arrivée du messager autrichien, la discussion de l’ultimatum par la municipalité et la remise de la réponse au messager (à droite); deux batteries sur les remparts encadrant la scène du barbier Maes rasant un client en plein bombardement (de face); les effets du bombardement, l’enrôlement des volontaires, le serment de fidélité à la Nation (à gauche). Localisation à l’origine : Lille, place du Concert (Nord)

Inscriptions

sur la plinthe à droite : JULES DECHIN / 1907 sur la plinthe à l'avant : ANDRE / MAIRE de LILLE / 1792 sur l’autel de la patrie : A / LA / PATRIE sur le piédestal, à l'avant : ANDRE / MAIRE DE LILLE / 1792 ; à l’arrière : SOUSCRIPTION PUBLIQUE / 1908 / Réponse de la Municipalité au Parlementaire Autrichien / Nous venons de renouveler notre serment d’être fidèles à la Nation / de maintenir la Liberté et l’Egalité ou de mourir à notre poste / nous ne sommes pas des parjures - 29 septembre 1792 à l’arrière, côté gauche : A. DURENNE

Historique

1908 : inauguré le 26 avril là où se trouvait jadis la statue du duc de Berry, détruite en 1831 au cours de manifestations d’hostilité à la commémoration du onzième anniversaire de la mort du prince. 1923 : un traité de gré à gré est conlu entre le maire de Lille et Jules Déchin pour réédifier la statue enlevée par les Allemands pendant la guerre. La dépense évaluée à 34 291 francs sera avancée par l’Etat au titre des dommages de guerre.

Référence source

Fonds Debuisson Relevé sur le terrain, France Debuisson Communication écrite de M. Fremaux, archives municipales de Lille, 18 janvier 2002 Documentation du musée d’Orsay
Numéro d'identification de la fiche : M8401

     

1961 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à sainte Colette – Corbie

Localisation à l'origine : Corbie, sortie par la rue Gambetta, sur la colline de la Justice (Somme)

21 avril 2019

731 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à François de Bassompierre (Fondu, remplacé) – Haroué

Monument érigé à l’origine place Bassompierre.

20 avril 2019

37 vues au total, 4 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à Bellaud de la Bellaudière (disparu) – Grasse

Monument situé à l’origine square du Clavecin rebaptisé Bellaudière à l’angle du boulevard Fragonard et de la Montée du Casino (place du Cours Honoré Cresp).

18 avril 2019

29 vues au total, 4 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE