Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument au général Cambronne – Cours Cambronne – Nantes

Informations :

  • Sculpteur 1: DEBAY Jean-Baptiste Joseph fils aîné
  • Fondeur: QUESNEL
  • Architecte: DRIOLLET
  • Adresse ou lieu-dit: Cours Cambronne
  • Code postal (en France): 44000
  • Localité: Nantes
  • Région: Pays de la Loire
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: statue
  • Année: 1847
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Musée d'Orsay, Fonds Debuisson - CP et photos Micheline Casier (janvier 2009)

    Photos août 2013 - Patricia G.

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument au général Cambronne – Cours Cambronne – Nantes
Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image1Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image2Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image3Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image4Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image5Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image6Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image7Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image8Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image9Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image10Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image11Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image12Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image13Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image14Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image15Monument au général Cambronne - Cours Cambronne - Nantes - Image16
Fiche créée ou mise à jour par : le 6 mars 2013

Description:

Le piédestal est en kersanton et le socle en granit. L’épée est brisée. Localisation à l’origine : Nantes, cours Cambronne (Loire-Atlantique)

Inscriptions

sur le piédestal, face principale, sur une plaque en bronze : la garde meurt et ne se rend pas. / A / Cambronne sur le piédestal, à gauche : Volontaires nantais / 1792 sur le piédestal, à l’arrière, sur une plaque en bronze : Nantes et l’Armée / inauguré / le 23 juillet / MDCCCXLVIII sur le piédestal, à droite : Waterloo / 15 juin 1815 sur le piédestal, à l’avant et à l’arrière, deux macarons en bronze contenant : Favet neptu nus / eunti sur la plinthe : Jean de Bay 1847 sceau du fondeur sur la plinthe, à l’arrière : Quesnel Fondeur

Historique

1842 : le 7 février, le maire de Nantes Ferdinand Favre soumet à son conseil municipal le projet d’un monument au général Cambronne. Celui-ci prendrait la forme d’une statue colossale sur le modèle de celle de La Tour d’Auvergne à Carhaix. L’architecte de la ville, Driollet, est chargé de dresser un devis estimatif et d’étudier le meilleur emplacement pour le monument. Il choisit de placer la statue devant le théâtre. Des sculpteurs locaux, Jean de Bay, Etienne Suc et François Lanno, proposent leur candidature mais la municipalité opte pour un concours ouvert à tous les artistes bretons. Le 5 décembre, une ordonnance royale autorise l’érection du monument. Une commission nommée par la ville et présidée par le lieutenant général Trézel est chargée d’organiser la souscription. 1843 : le 13 novembre, le projet est présenté devant le conseil des Bâtiments civils. Il exige de nombreuses modifications du piédestal et de la grille d’entourage. Faute de financement suffisant, le concours est abandonné et sur la recommandation de David d’Agers, la commission désigne de Bay. Il possède en effet le buste que son père fit du général en 1815. A. Ménard et E. Suc reçoivent la commande des bas-reliefs. 1846 : la statue exposée au Salon est jugée sévèrement par la critique. Le sculpteur modifie sa maquette et demande que les membres de l’Institut viennent examiner le nouveau modèle. 1847 : au mois de juin, la souscription ne rapporte par les résultats espérés et la commande des bas-reliefs est ajournée. Ménard et Suc reçoivent une commande de l’Etat en compensation. Les travaux du piédestal sont engagés en septembre. Un mois plus tard, la statue est livrée à la ville. 1848 : inauguration le 23 juillet.

Référence source

Fonds Debuisson Relevé sur le terrain, France Debuisson 2002 Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945, thèse de doctorat, Rennes II, t. 4, p. 241-245.
Numéro d'identification de la fiche : M8640

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Statue de saint Jean-Baptiste de la Salle – Athis-Mons

Statue érigée dans la cour d'honneur du château d'Ozonville, actuellement maison de retraite EHPAD.

8 avril 2022

93 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à Vauban – Saint-Léger-Vauban

Localisation à l'origine : Saint-Léger-Vauban, sur la place Vauban, face au musée. Monument édifié en mémoire de Vauban, statue monumentale en bronze. La gra...

7 avril 2022

1468 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste Jean Jaurès – Hôtel de Région – Toulouse

Le buste se trouve dans un petit jardin, dans l'enceinte de l'Hôtel de Région.

21 février 2022

135 vues au total, 0 vues aujourd'hui

QR CODE