Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument au Comte Lamoral d’Egmont – Zottegem

Informations :

  • Fondeur: TUSEY
  • Adresse ou lieu-dit: Graaf van Egmontstraat 1
  • Localité: Zottegem
  • Pays: Belgium
  • Continent: Europe
  • Matériau: Fonte
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: statue
  • Année: 1872
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Photos Micheline Casier (mars 2014)

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument au Comte Lamoral d’Egmont – Zottegem
Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image1Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image2Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image3Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image4Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image5Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image6Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image7Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image8Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image9Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image10Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image11Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image12Monument au Comte Lamoral d'Egmont – Zottegem - Image13
Fiche créée ou mise à jour par : le 7 mars 2014

Description:

Statue en fonte du Comte d’Egmont devant l’ancien château d’Egmont, actuellement bibliothèque.
Une copie en bronze coulée par la Compagnie des Bronzes de Bruxelles a été installée sur la place du marché en 1967.

Une autre statue dédiée au Comte d’Egmont se trouve dans le Petit Sablon à Bruxelles en compagnie de Philippe de Montmorency, Comte de Hornes, tous deux décapités en 1568.

Inscriptions

Inscription (sur deux côtés):
Ed. Zegut
Tusey Meuse

Historique

Le Comte d'Egmont, Prince de Gavre, né le 18 novembre 1522 à Lahamaide en Hainaut, décapité le 5 juin 1568 à Bruxelles, était un général et un homme d'État des anciens Pays-Bas.
Nommé, en raison des services rendus, capitaine général de la cavalerie royale, puis chevalier de la Toison d'or, il est l'un des protégés et des favoris de Charles Quint, dont il sait servir les intérêts et les ambitions. On le voit à la tête des armées espagnoles lancées contre la France à Saint-Quentin en 1557 et à Gravelines en 1558.
Philippe II d'Espagne le nomme capitaine général des Flandres. Egmont espère que sa fidélité sera récompensée et que les Pays-Bas obtiendront au sein de l'Empire espagnol une place privilégiée. Il entend surtout que soient respectées les franchises locales et les libertés nationales de son pays. Or, Philippe II répond à ces espérances en installant des tribunaux d'inquisition qui mènent contre les calvinistes une lutte implacable. Déçu, le comte d'Egmont refuse alors de servir l'Espagne et il participe au soulèvement des Flandres en 1563. L'année suivante, malgré une mission de conciliation du comte d'Egmont auprès de Philippe II, ce dernier durcit sa position et envoie aux Pays-Bas en 1567, le duc d'Albe, connu pour son fanatisme et ses méthodes expéditives. Egmont est arrêté en 1567, emprisonné pendant neuf mois et finalement décapité à Bruxelles avec le comte de Hornes pour complot et crime de lèse-majesté.
Il fut inhumé le lendemain de son exécution à Zottegem (Flandre orientale), dans la propriété de sa femme, dans une crypte où tous deux reposent entourés de leurs onze enfants.

Au Salon de Gand en 1820, Jean-Robert Calloigne expose une statue en marbre d'Egmont réalisée grâce à une souscription publique et qui lui vaut une médaille d'or. Cette sculpture devait être érigée sur la place de Sotteghem (ancienne orthographe de Zottegem) en Flandre-Orientale où en 1804 on avait redécouvert le caveau de la famille d'Egmont.
La statue fut finalement réalisée en fonte en 1872 par la fonderie de Tusey.

"L'artiste a saisi le moment où le Comte d'Egmont dépose de la main droite, son épée, pour la remettre à celui qui l'arrête au nom du Duc d'Albe, et à l'instant qu'il prononce ces mots remarquables: "Je ne l'ai tirée jusqu'ici que contre les ennemis du Roi, mon seigneur et maître"; il porte la main gauche au cœur, levant la tête vers le ciel, dans l'attitude d'un homme parfaitement résigné, plein du sentiment de sa dignité et fort de sa conscience".
(Annales du salon de Gand et de l'école moderne des Pays-Bas 1820)

Référence source

recherche sur le terrain 2014
Numéro d'identification de la fiche : M12849

    

1121 vues au total, 3 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Statue du Général San Martin – Parque San Martin – Salta

Désignation : statue équestre du général San Martin Adresse : Parque San Martin, du côté de l'avenue Hipolito Yrigoyen Visitable : si /oui Propriétaire...

25 septembre 2018

737 vues au total, 1 vues aujourd'hui

 

Monumen

Médaillon du monument à Jean Perrin – Square Jean-Perrin – Pari...

Monument situé devant l’entrée du Grand Palais sur l’avenue du Général Eisenhower au niveau du n° 5

25 août 2018

63 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste de Paul Bodin – Viaduc du Viaur

Monument situé au bout de la D 574, au niveau du viaduc.

3 août 2018

112 vues au total, 2 vues aujourd'hui

QR CODE