Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à La Tour d’Auvergne, et Monument aux morts de 1870 – Quimper (fondu)

Informations :

  • Sculpteur 1: LEMAIRE
  • Adresse ou lieu-dit: place de la Tour d'Auvergne
  • Code postal (en France): 29000
  • Localité: Quimper
  • Département: 29 - Finistère
  • Région: Bretagne
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1908
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Musée d'Orsay, Fonds Debuisson

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à La Tour d’Auvergne, et Monument aux morts de 1870 – Quimper (fondu)
Monument à La Tour d'Auvergne, et Monument aux morts de 1870 - Quimper (fondu) - Image1Monument à La Tour d'Auvergne, et Monument aux morts de 1870 - Quimper (fondu) - Image2
Fiche créée ou mise à jour par : le 29 avril 2017

Description:

Blessé en plein coeur, La Tour d’Auvergne s’affaisse en arrière en lachant son épée qui tombe sur une dalle ornée d’hermine. Au pied du socle, un couronne d’immortelles, un drapeau et deux branches de chêne et de laurier entremêlé. Localisation à l’origine : Quimper, Place de la Tour-d’Auvergne (Finistère)

Inscriptions

Sur le cartouche, en haut du piédestal : LA TOUR D'AUVERGNE / 1743 1800 / THEOPHILE MALO CORRET de / PREMIER GRENADIER DES ARMEES DE LA REPUBLIQUE / MORT AU CHAMP D'HONNEUR ; sur le piédestal : AUX MORTS / POUR LA PATRIE Sur le piédestal, à l’arrière : Monument élevé / par souscription publique / avec le concours de l’Etat / 1908

Historique

1902 : en février, les vétérans de l’armée de terre et de mer présentent une pétition à la ville de Quimper pour qu’elle prenne l’initiative d’ériger un monument aux morts dont la figure prinicpale représenterait La Tour d’Auvergne. L’idée est accueillie favorablement, mais la municipalité laisse à ces initiateurs le soin de s’acquitter de cette tâche et de nommer une commission. 1904 : un comité, présidé par le colonel Roudière, ouvre une souscription publique qui recueille 12 000 F. 1905 : le comité obtient de l’Etat qu’il finance la moitié du projet. L’administration des Beaux-Arts désigne Lemaire pour réaliser la statue. Le 26 mai, le conseil municipal choisit l’emplacement du monument. 1908 : il est inauguré le 11 octobre en présence du ministre de la Guerre, le général Picquart, et de nombreux représentants de l’Armée et de la Marine. 1942 : la statue est fondue sous le régime de Vichy. 1948 : elle est remplacée par une statue en pierre réalisée par M. Robert.

Référence source

Fonds Debuisson Documentation du musée d’Orsay Communication écrite des Archives municipales de Quimper, janvier 1993 2002 Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945, thèse de doctorat, Rennes II, t. 4, p. 108-110
Numéro d'identification de la fiche : M9481

     

2077 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Jules Supervielle – Oloron-Sainte-Marie

Monument élevé à l’entrée du pont sur le gave d’Aspe, avenue Sadi Carnot (N. 134).

6 novembre 2022

77 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste de Louis Barthou – Oloron-Sainte-Marie

Buste situé dans le jardin public en bordure de l’allée Louis Ducla.

5 novembre 2022

110 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste de Paul-JeanToulet – Jardin de sculptures du musée des Beaux-Ar...

Buste situé dans le jardin donnant sur le Cours Bosquet.

28 octobre 2022

87 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE