Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à Joachim Du Bellay – Ancenis

Informations :

  • Sculpteur 1: LÉOFANTI
  • Architecte: MORICEAU
  • Adresse ou lieu-dit: square (jardin) de l’Eperon
  • Code postal (en France): 44150
  • Localité: Ancenis
  • Région: Pays de la Loire
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: statue
  • Année: 1894
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Musée d'Orsay, Fonds Debuisson : .Y. Ponet novembre 2012

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à Joachim Du Bellay – Ancenis
Monument à Joachim Du Bellay - Ancenis - Image1Monument à Joachim Du Bellay - Ancenis - Image2Monument à Joachim Du Bellay - Ancenis - Image3
Fiche créée ou mise à jour par : le 6 décembre 2012

Description:

Du Bellay tient ‘les Regrets’ dans la main. Le socle en granit blanc est orné à droite et à gauche d’une hermine d’or. Le poète regarde vers Liré. Localisation à l’origine : Ancenis, square Joubert (Loire-Atlantique)

Inscriptions

sur le piédestal, face principale : JOACHIM DU BELLAY / 1522-1560 sur le piédestal, à l’arrière : JOACHIM DU BELLAY / 1522-1560 sur une banderole en bronze : La Bretagne angevine. sur la base : Léofanti sceau du fondeur, sur la base, à gauche : Ecole d’art et métiers à Angers, 1894

Historique

1886 : Léon Séché, écrivain breton et angevin, propose à son ami sculpteur Léofanti de réaliser le modèle d’un monument à du Bellay. 1887 : la statue en plâtre exposée au Salon est acquise par l’Etat pour Ancenis. 1890 : aucun comité n’est encore formé et le sculpteur demande que sa statue soit déposée au musée de Rennes. Il meurt quelques mois plus tard. 1893 : un comité breton-angevin présidé par Séché est constitué. L’idée d’ériger à Ancenis une statue de du Bellay surprend un peu les habitants d’Ancenis car il n’y est pas né. 1894 : le 2 février le conseil municipal décide que la statue sera placée sur le vieux port. Le 3 avril, le conseil général refuse d’accorder une subvention considérant que du Bellay appartient avant tout à l’Anjou. Mais les arguments de Séché finissent par infléchir les Angevins. Le maire de Liré est membre du comité de patronage. Le plâtre est transféré pour la fonte à Angers aux frais du ministère du Commerce. L’inauguration a lieu le 2 septembre en présence d’Armand Silvestre, inspecteur des Beaux-Arts, José-Maria de Hérédia et Ferdinand Brunetière. Pendant huit jours, fêtes, congrès et manifestation diverses se succèdent. 1942 : la statue est réquisitionnée mais l’entreprise chargée de son enlèvement la garde cachée jusqu’à la Libération. 1945 : elle est replacée sur son socle le 17 juin. Le monument de remplacement, commandé au sculpteur Alfred Bénon, est attribué à la commune de Liré. vers 1960 : la statue est déplacée de quelques mètres dans le square de l’Eperon et placée sur un nouveau socle.

Référence source

Fonds Debuisson Documentation du musée d’Orsay Paris, Archives Nationales, Loire-Inférieure, dossier blanc (F1cI 154) Communication écrite de M. Tobie, Maire d’Ancenis, 28 novembre 2002 2002 Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945, thèse de doctorat, Rennes II, t. 4, p. 210-213
Numéro d'identification de la fiche : M8928

    

2161 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Adrien Pressemane (fondu et remplacé) – Saint-Léonard-de-...

Monument situé à l’intersection de la D 39 (boulevard Carnot) et de la D 941 (avenue du Général de Gaulle).

il y a 16 heures

19 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument au comte Armand de Pontmartin (fondu et remplacé) – Les Angl...

Monument érigé en face de l’ancienne mairie au niveau du n° 17, rue de la République.

25 octobre 2020

37 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à Gustave Quilboeuf (fondu) – Le Houlme

Monument initialement érigé route de Dieppe en face de la maison natale du personnage,  socle maintenant dans le Parc municipal.

23 octobre 2020

67 vues au total, 0 vues aujourd'hui

QR CODE