Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à Francisco José de Caldas – Plaza de las Nieves – Bogotá

Informations :

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à Francisco José de Caldas –  Plaza de las Nieves – Bogotá
Monument à Francisco José de Caldas -  Plaza de las Nieves - Bogotá - Image1
Fiche créée ou mise à jour par : le 23 janvier 2019

Description:

Monument situé plaza de las Nieves

Inscriptions

Sur la plinthe : JABOEUF & ROUARD Fondeurs PARIS.
Sur le piédestal à l’avant : FRANCISCO JOSÉ DE CALDAS / 1768 + 1816, à l’arrière : Francisco José de Caldas / Charles Raoul Verlet / Escultor / Ley 39 de 1907 / Acuerdo 18 del 6 de agosto de 1910 Donación / Polo Club de Bogotá / Inauguración / 6 de agosto de 1910 / IDU 2005 Restauración.

Description de l'objet

Statue en pied, en bronze, de Francisco José de Caldas (1768 - 1816), scientifique colombien, représenté en costume civil, avec dans le main droite le journal « el Seminario », et à ses pieds une sphère céleste, due au sculpteur Charles Verlet et au fondeur Jaboeuf & Rouard à Paris

Historique

Statue élevée par une souscription lancée par le Polo Club de Bogotá, première réplique d’un original commandé par le gouvernement colombien pour la ville de Popayán en 1909. Il existe une autre réplique à Manizales (dep. de Caldas), l’original comportant en plus, au sol, un fusil, supprimé ici, dans la volonté d’insister sur le rôle scientifique et éducatif du personnage. En effet,  les membres de la Génération du Centenaire à l’origine de l’implantation de la statue, hispanophiles,  voulaient souligner les apports culturels de l’Espagne à la colonisation et ne voulaient pas rappeler le rôle de Caldas dans l’indépendance de la Colombie.
Envoyée en Europe pour choisir un sculpteur, la commission colombienne consulta le directeur de l’École des Beaux-Arts de Paris, Léon Bonnat, pour un buste puis pour plusieurs statues, et, étant donné le coût, pour la seule statue de Caldas pour Popayán, en 1909. Contrat fut passé pour la somme de 25 000 francs avec deux bas-reliefs.
La statue de Bogotá, réplique d’où avait été supprimé le fusil, fut inaugurée le 6 août 1910, peu après celle de Popayán.

Référence source

Recherche et documentation : Carolina Vanegas Carrasco et José Antonio Amaya « Caldas fait en France » (communication publiée p. 219 dans Drien, Marcela; Guzmán, Fernando; Martínez, Juan Manuel (eds.) América: territorio de transferencias. Cuartas Jornadas de Historia del Arte. Santiago de Chile: Universidad Adolfo Ibáñez, Museo Histórico Nacional, Centro de Conservación, Restauración y Estudios Artísticos - CREA, 2008. )

Numéro d'identification de la fiche : 1925c48776cedb60

      

92 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Emile Basly – Lens

Basly est représenté debout, bras croisés sur la poitrine, vêtu d'un complet veston. Il porte barbe et moustache. A l'avant et sur les deux pans coupés du piéde...

6 mai 2019

1191 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à sainte Colette – Corbie

Localisation à l'origine : Corbie, sortie par la rue Gambetta, sur la colline de la Justice (Somme)

21 avril 2019

762 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à François de Bassompierre (Fondu, remplacé) – Haroué

Monument érigé à l’origine place Bassompierre.

20 avril 2019

91 vues au total, 0 vues aujourd'hui

QR CODE