Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Monument à Charles Spriet – Roubaix (volé)

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: Parc Barbieux
  • Code postal (en France): 59100
  • Localité: Roubaix
  • Région: Nord-Pas-de-Calais
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes
  • Morphologie: bas-relief
  • Année: 1913 (après)
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Musée d'Orsay, Fonds Debuisson

    Jacques Delmarle

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Monument à Charles Spriet – Roubaix (volé)
Monument à Charles Spriet - Roubaix (volé) - Image1Monument à Charles Spriet - Roubaix (volé) - Image2
Fiche créée ou mise à jour par : le 18 novembre 2016

Description:

Stèle de Louis-Charles Spriet au parc Barbieux, derrière l’aire des jeux d’enfants.

Il ne reste que la stèle en pierre.

Bas-relief du peintre en bronze, arraché par le(s) voleur(s) durant les années 60, jamais trouvé depuis.

http://www.roubaix-lapiscine.com/collections/peintures/louis-charles-spriet-roubaix1864-paris-1913/

 

Inscriptions

Louis-Charles Spriet - peintre roubaisien

Historique

Louis-Charles SPRIET, né à Roubaix 1864 - mort à Paris 1913. Peintre français,dans une famille ouvrière, élève de Mils avant d’achever sa formation à Paris, Louis-Charles Spriet survit longtemps en donnant des cours de dessin à la princesse Mathilde. Peintre d’histoire et portraitiste, il dut son succès d’estime à son œuvre de paysagiste, prolongeant tard dans le XIXe siècle le naturalisme des peintres de Barbizon. L’Ancêtre constitue le testament artistique du peintre qui s’est plusieurs fois intéressé au motif des moulins à vent. Il y dépasse à l’évidence le strict report du site observé avec une perception brute et puissante d’une nature trahissant ses états d’âme. Les effets de matière annoncent avec une remarquable prophétie l’expressionnisme flamand du XXe siècle jusqu’aux paysages d’Eugène Leroy. Le tableau connut un beau succès au Salon de 1913 et, à la mort de l’artiste, la même année, la société artistique de Roubaix-Tourcoing lança une souscription publique pour acquérir le tableau. Louis-Charles Spriet fit dès lors l’objet d’un certain culte républicain dans sa ville natale qui lui offrit un monument au parc Barbieux et le nom d’une place dans le quartier du Nouveau Roubaix. La tombe du peintre se trouve au cimetière parisien de la Chapelle à Saint-Denis, près la Porte de la Chapelle.

Référence source

Fonds Debuisson Relevé sur le terrain, France Debuisson
Numéro d'identification de la fiche : M10175

   

623 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Monument à Charles Bidault (Fondu) – Bléré

Monument situé à l’origine dans le jardin public (place de la République), au croisement des D 52 etD 376

il y a 23 heures

15 vues au total, 5 vues aujourd'hui

 

Monumen

Monument à Louis Thollon (Fondu) (Remplacé) – Ambronay

Monument situé initialement à côté de la maison natale de Louis Thollon, maintenant aux abords de l’Abbatiale, à droite du portail.

18 juin 2018

18 vues au total, 3 vues aujourd'hui

 

Monumen

Le général de Nansouty et l’ingénieur Vaussenat – Bagnères-de-Bigorre...

Localisation à l'origine : Bagnères-de-Bigorre, Pic-du-Midi (Hautes-Pyrénées). Sur la façade de l’ancienne maison des « astronomes » au Pic-du-midi, accessible ...

18 juin 2018

478 vues au total, 6 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer