Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

MOLZ

Informations :

  • Activité: Fondeur

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Fondeur MOLZ

Dates : 1848 (création de l’entreprise)

Adresse : 149 rue de Rennes, Paris Vie (quartier Notre-Dame-des-Champs), années 1870-1906

Signatures :

– H. Molz et fils

– Fonderie Molz Paris

 

Henri Molz

Créés en 1848 par Henri Molz, auquel son fils s’associe par la suite, et installés à partir des années 1870, 149 rue de Rennes, les établissements Molz produisent des bronzes mécaniques pour toutes industries, du bronze et des polaques dressées pour graveurs, fournissent les ministères de la Guerre, de la Marine, des Postes et Télégraphes, des étains artistiques, de l’orfèvrerie d’or et d’argent, des bronzes d’art en sous-traitance pour des éditeurs comme Delafontaine (c’est la marque de l’éditeur qui apparaît sur ces pièces et non celle du fondeur).

Ils disposent également d’ateliers spéciaux pour la fonte de statues et monuments de grandes dimensions (1876, statue de Watteau par Carpeaux, à Valenciennes ; la Leçon de musique, groupe de Laroque acquis par l’État en 1883 et qui porte la signature du fondeur : H. Molz et fils).

Dans les dernières années du XIXe siècle, l’entreprise est dirigée par Georges Grelet.

Il semble que, avant 1903, Molz n’ait fourni que des pièces brutes de fonte, la finition des monuments antérieurs à cette date ayant pu être sous-traitée. En 1903, Molz prévient les artistes par lettres publicitaires qu’il installe dans ses établissements où se fondent des œuvres d’art des ateliers spécialement destinés à la ciselure. Il engage le sculpteur Paul-Ange Nocquet (plus tard édité par Hébrard) pour diriger et vérifier le travail de ciselure. La direction de la fonte est confiée à Victor Rudier (frère d’Alexis et François, futur père de Georges). Victor Rudier quitte ce poste à la fin de 1904 pour s’installer à son poste compte à Montrouge.

 

En 1906, Joseph Malesset se porte acquéreur des établissements Molz. Voir la notice de Malesset ici.

Sources et liens externes

1) DEVAUX (Yves), L’univers des bronzes…, Paris,1978, p.282 - 2) HACHET (Jean-Charles), Dictionnaire illustré des sculpteurs animaliers et fondeurs, de l’Antiquité à nos jours, 2 vol., 18000 pages, 2005. Les fondeurs, tome II, p.863-864 - 3) LEBON (Elisabeth), Dictionnaire des fondeurs, 2003, p. 201
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

2119 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Fondeur

HOLLARD

A. HOLLARD - Fondeur à Paris Ancien élève de l’École Centrale, il a été Ingénieur à la Compagnie des moteurs à gaz de la maison H. Hollard et Cie, ingénieurs...

30 novembre 2023

313 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

FORGES DE PANSEY

FORGES DE PANSEY - Haute-Marne (52230) Maîtres de forges : Clausse (Constant) Dormoy (Paul) Société (aux dates des documents) : 18 octobre 18...

16 octobre 2023

299 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

FONDERIES DECHAUMONT

Fonderie française créée en 1860, située à Muret à côté de Toulouse. La Fonderie Dechaumont est un producteur de pièces en fonte réparties en 6 gammes : l’as...

6 octobre 2023

395 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE