Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

MIROY

Informations :

  • Nationalité: Française
  • Activité: Fondeur

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
MIROY
MIROY - Image1MIROY - Image2
Fiche créée ou mise à jour par : le 9 septembre 2021

Description:

Atelier fondé en 1780. Miroy frères, brevetés, 10 rue d’Angoulême-du-Temple, Paris 11e et Oxford street à Londres.

Les Miroy Frères (dont Miroy aîné Jean-Baptiste-Marie né en 1806) étaient une entreprise familiale s’étendant sur deux générations et ont travaillé à Paris pendant de nombreuses années.

Fondeurs fabricants de bronzes, pendules, candélabres, lustres, coupes, statuettes, lampes et bronzes d’art en zinc et bronze galvanisé de composition, tels que statuettes, candélabres, groupes, vases de jardin, jets d’eau, etc. Ils exportaient également à l’étranger.

Voir photos statues en zinc : La Source et Satyre jouant de la flûte.

Médaille d’argent en 1849. Médaille de prix à Londres en 1851. Médailles de 1ère et 2e classe à l’Exposition universelle de Paris en 1855.

Miroy frères, fabricants de bronzes d’art, à Paris, ont soumis à l’examen de la Société leur fabrication d’objets d’art en zinc moulé.

Ces objets, qu’ils exécutent sur une grande échelle, sont obtenus par moulage, soit en sable, soit dans des moules métalliques ; ceux-ci, ordinairement de bronze ou de fer, ont été remplacés, chez MM. Miroy, par des creux de zinc, ce qui apporte une économie notable dans leur fabrication et permet de livrer le zinc moulé à 50 % au moins au-dessous du prix des mêmes objets fabriqués en bronze. Prenant en considération les perfectionnements que MM. Miroy frères ont apportés dans leur industrie et l’intelligence parfaite qui a présidé à l’organisation de leurs ateliers de fonderie, de ciselure, de bronzage, etc., la Société d’encouragement leur décerne une médaille d’argent.

Histoire de la société : Paris – Nomination de M. Moreau, avocat, 21 rue Hauteville, comme liquidateur en remplacement de MM. Charles-Louis-Henri-Alfred Miroy, J.-B. Miroy aîné et Charles-Adolphe Miroy jeune, ces deux derniers décédés, de la première Société Miroy frères et fils, fab. de bronzes, rue d’Angoulème, dissoute le 30 septembre 1868 – Jugement du 16 février 1884. Archives commerciales de la France – 20 mars 1884.

Numéro d'identification de la fiche : 3316139c55e134d0

  

367 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Fondeur

JAMAIS

Fondeur à Paris. Tombe des frères jumeaux Emmanuel et Jean Benner au cimetière du Père-Lachaise à Paris. H. Jamais à fondu la plaque en bronze représentant J...

15 septembre 2022

39 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Fondeur

PEYROL

François Peyrol dit François Hippolyte Peyrol, né le 23 septembre 1832 à Mauriac et mort le 14 février 1921 à Paris, est un bronzier d'art, fondeur, et éditeur ...

14 septembre 2022

57 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

FONDERIE DE FALLON

La fonderie et les fourneaux de Fallon (Haute-Saône) Située à neuf kilomètres de Villersexel, la fonderie de Fallon est l’une des très anciennes usines du dé...

14 septembre 2022

60 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Patricia
  • Membre depuis : 22 mai 2014

Autres contributions de Patricia

Plus récentes contributions de Patricia »

QR CODE