Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

MATIFAT

Informations :

  • Activité: Fondeur

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

MATIFAT Charles

Dates : vers 1820 – après 1875

L’un des fondeurs d’art les plus en vue à Paris au milieu du XIXe siècle, Charles Stanislas Matifat fut élève de l’orfèvre Antoine Vechte. Vers 1840, il succède à son père à la direction de l’entreprise familiale fondée en 1820, 9 rue de la Perle, à Paris. Exposant à l’Exposition Nationale de l’Industrie de 1849, il se voit décerner une médaille d’argent. En 1851, à l’Exposition Universelle de Londres, il expose (N° 923 de la section française), “Pendules, chandeliers et plusieurs articles de bronze”, pour citer le catalogue officiel. En 1853, le rédacteur du catalogue de l’exposition de Dublin de cette année dit de Matifat que “son goût le place parmi les meilleurs des bronziers parisiens”. En dehors de sa production de vases, lustres, fontaines et d’autres objets de petite taille, Matifat a également eu une activité de fondeur monumental. Il fabrique la statue du Général Daumesnil (1873) à Vincennes ; deux groupes de bronze destinés à la fontaine de l’Observatoire à Paris : les Quatre parties du monde sur un modèle de Carpeaux ; un groupe animalier (chevaux, dauphins, tortues) de Frémiet. Matifat est également l’auteur d’une œuvre monumentale en fonte réalisée d’après un modèle en plâtre envoyé de Rome par Allar : l’Enfant des Abruzzes. Plusieurs des lampadaires du grand escalier de l’Opéra de Charles Garnier sont également de sa production.

Sources et liens externes

1) Connaissance des Arts, 15 octobre 1955. Paris Match, 1993. Cité dans http://www.chayette-cheval.com/html/detailActualite.jsp?idActu=2692 - 2) DEVAUX (Yves), L’univers des bronzes…, Paris,1978, p.281 - 3) HACHET (Jean-Charles), Dictionnaire illustré des sculpteurs animaliers et fondeurs, de l’Antiquité à nos jours, 2 vol., 18000 pages, 2005. Les fondeurs, tome II, p.861-862 - 4) KJELLBERG (Pierre), Les bronzes du XIXe siècle (dictionnaire des sculpteurs), Paris, les éditions de l’amateur, 1989, p. 662
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

614 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Fondeur

ANDRÉ

Jean-Pierre-Victor André est le fondateur de la maison « J.-P.-V. André ». 1824-1827 André loue Brousseval. Historique de Brousseval (Société anonyme...

8 octobre 2019

238 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Fondeur

Société métallurgique du Périgord (SMP)

Fonderie C'est en 1847 que les premiers hauts fourneaux à coke furent élevés à Fumel, sur le Lot, par la Société Benoist d'Azy, Drouillard et Léon Valès. Ils...

2 octobre 2019

460 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Fondeur

MARCHI

Salvatore Marchi a été l’un des nombreux propriétaires de la maison Raffl. On peut voir son nom à l’Exposition universelle de Paris de 1889 : « Anciennement ...

10 septembre 2018

710 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE