Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

MARTIAL

Informations :

  • Prénom: Armand
  • Nationalité: Française
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Paris en 1884 - Décédé à Paris en 1960

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Élève de Coutan à l’École des Beaux-Arts. Grand prix de Rome en 1913. Expose au Salon des Artistes français dont il est sociétaire depuis 1920. Médaille d’or. Hors concours en 1924. Médaille d’honneur en 1941. Professeur à l’École des Beaux-Arts. Membre de l’Institut en 1951.

Grands prix aux Expositions internationales et des Arts décoratifs de Paris (1925), Liège, Barcelone et de l’Exposition coloniale de Paris

Quelques œuvres :

– Il réalise, avec Michel Roux-Spitz sa première œuvre monumentale: un grand vase décoratif en bronze et pierre, qui sera primé à l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs en 1925, et des caryatides, les “Canéphores“, acquises par l’État et offertes au Musée des beaux-arts de Nice.

– A Pierrefeu, monument aux Fusiliers marins du “Dixmude

– A Gerardmer, monument aux morts

– Tombeau Souplet (1925), cimetière du Montparnasse

– Monument aux morts du Xe arrondissement, Paris

– A l’Exposition coloniale de 1931, quatre boucliers d’airain pour la Tour de Bronze et des bas-reliefs pour le pavillon central

– Monument du président Paul Doumer (1936), à Aurillac

– En 1936, après un concours national, il emporte la réalisation de sa plus grande œuvre : la statue équestre du Roi des Belges Albert 1er, le roi-soldat, qui se dresse à l’entrée du cours de la Reine, place de la Concorde à Paris, sur un haut socle où deux bas-reliefs évoquent la Belgique et la guerre (1938).

– Décoration de la Borne de la cour d’honneur de l’aéro-gare du Bourget (1941) : L’aérogare du Bourget ayant été largement endommagée par les bombardements, elle est reconstruite par le même architecte, Georges Labro. Pour la partie centrale, en avancée, Armand Martial sculpte trois grandes statues symbolisant les continents.

– Monument aux morts de l’Administration des P.T.T. (1946), au ministère des P.T.T. : un haut-relief la Résistance

– Monument aux députés morts pour la Patrie (1948), au Palais Bourbon, à Paris

– L’Artisan, statue à la mairie du Xe arrondissement. (Grand Prix de l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925)

– A l’Assemblée Nationale, une grande figure féminine symbolise la République

– A Bollène, par souscription nationale, un monument à Pasteur

Sources et liens externes

Sources : Dictionnaire Bénézit, dictionnaire Lamy, Les bronzes du XIXe siècle, dictionnaire des sculpteurs (Kjellbert Pierre, les Éditions de l’amateur, Paris, 1996), L’univers des bronzes (Devaux Yves, Éditions Pygmalion, Paris, 1978), L’âge de la fonte (Renard Jean-Claude, Les éditions de l’amateur, Paris, 1985), Wikipédia.
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

1034 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Sculpteur

CAUMONT

Martial Denis Joseph Caumont, né à Tarbes le 31 octobre 1877 et mort à Tarbes le 13 avril 1962, est un sculpteur français. Fils d’artisans, il fréquenta les ...

23 novembre 2022

38 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

RIVAUD

André Rivaud, né le 6 avril 1892 à Paris, est graveur et dessinateur. Issu d'une lignée de maîtres orfèvres, il est spécialisé dans la gravure en taille directe...

23 novembre 2022

27 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

SWIECINSKI (de)

Georges Clément de Swiecinski est né le 5 mai 1878 à Radautz, duché de Bukovine (Roumanie), mais il était d’origine polonaise. Naturalisation et mariage en 1923...

22 novembre 2022

47 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE