Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

MALFRAY Charles

Informations :

  • Prénom: Charles Alexandre
  • Nationalité: Française
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Orléans en 1887 - Décédé à Dijon en 1940

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 19 juin 2019

Description:

École des Beaux-Arts d’Orléans, reçut les conseils de Lançon, sculpteur local ; entra premier à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1907. Second Prix de Rome en 1920. L’accaparera l’érection de ses deux principaux monuments : L’effroi, monument aux morts de Pithiviers et A la Gloire, monument commandé par sa ville natale, 14 m de haut, couronné par un bronze de trois tonnes.

Longtemps incompris, il dut attendre 1930 pour que Maillol l’imposât comme son successeur à l’enseignement de l’Académie Ranson, et 1935, pour que le ministre de l’Éducation nationale, Jean Zay le soutint officiellement. Ses œuvres figurent dans les musées et les principales collections particulières du monde entier.

Quelques œuvres :

– Le Printemps, bronze, vendu en 1949

– L’Été, bronze, vendu en 1950

– Nu assis, bronze, vendu en 1950

– Le Printemps, bronze, vendu en 1949

– Danseuse, projet pour le triptyque « la Danse », bronze, vendu en 1950

– La Centauresse, bronze patiné, vendu en 1951

– Tête de jeune fille, bronze patiné, vendu en 1951

– Deuxième figure du triptyque « la Danse », bronze patiné, vendu en 1951

– Léda, bronze patiné, vendu en 1951

– La Saône, bronze, vendu en 1965

– Le Silence, bronze, vendu en 1966

– Torse accroupi, bronze patiné, vendu en 1966

– Tête de jeune fille, bronze patiné, vendu en 1972

– L‘athlète, bronze, vendu en 1974

Complément (la Tribune de l’Art ) 

Le musée [d’Orléans] a acheté auprès de la Galerie Chaptal une esquisse en plâtre de Charles Malfray (ill. 4) pour un Monument aux enfants morts demeuré à l’état de projet. Elle vient compléter l’important fonds dédié à ce sculpteur orléanais, élève de Bourdelle, constitué d’esquisses monumentales pour d’autres monuments aux morts – ceux d’Orléans et de Pithiviers – et de bronzes et de plâtres d’édition. Cette étude est inédite dans le corpus de l’artiste mais son authenticité a été confirmée par Ève Turbat, spécialiste de l’artiste, qui le date du tournant des années 1920. Les œuvres de Malfray furent à l’honneur dans la très temporaire exposition Et in arcadia, fragments de collection de mars dernier  puis ont été partiellement redéployées dans les salles du musée. Le réaménagement des salles du XXe siècle, prévu pour 2021, lui dédiera un espace.

(source : https://www.latribunedelart.com/nouvelles-acquisitions-du-musee-des-beaux-arts-d-orleans )


4. Charles Malfray (1887-1940) Projet de monument aux enfants morts, vers 1920 – Plâtre sur structure métallique – 36 cm de haut – Orléans, Musée des Beaux-Arts – Photo : Orléans, Musée des Beaux-Arts

 

Sources et liens externes

Sources : Dictionnaire Bénézit, dictionnaire Lamy, Les bronzes du XIXe siècle, dictionnaire des sculpteurs (Kjellbert Pierre, les Éditions de l’amateur, Paris, 1996), L’univers des bronzes (Devaux Yves, Éditions Pygmalion, Paris, 1978), L’âge de la fonte (Renard Jean-Claude, Les éditions de l’amateur, Paris, 1985), Wikipédia.
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

663 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Sculpteur

TRAUT

Fils du sculpteur Eugène Traut. Sculpteur belfortain, il fut l’auteur de très nombreuses réalisations, comme les monuments aux morts de Joncherey, Giromagny ...

14 octobre 2019

69 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

GRANGE

Fils et petit-fils de tailleur de pierres, Claude Grange est né à Vienne dans l’Isère le 23 septembre 1883. Il apprend à sculpter sur le chantier familial si...

14 octobre 2019

56 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

FRANÇOIS

Élève de David d’Angers et de Rude, il est connu pour sa participation aux salons de Paris de 1848 et 1849. Il est arrivé au Chili en 1853. Le gouvernement chil...

18 avril 2019

186 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE