Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Mairie – XVIIIe arrondissement – Paris

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: 1 place Jules Joffrin
  • Code postal (en France): 75018
  • Localité: Paris
  • Région: Ile-de-France
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Fonte
  • Morphologie: ensemble de site
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Dominique Perchet 2012

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Mairie – XVIIIe arrondissement – Paris
Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image1Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image2Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image3Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image4Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image5Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image6Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image7Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image8Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image9Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image10Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image11Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image12Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image13Mairie - XVIIIe arrondissement - Paris - Image14
Fiche créée ou mise à jour par : le 2 janvier 2013

Description:

Mairie d’arrondissemenent utilisant la construction métallique (fer, acier, fonte).

Historique

En 1885, le préfet Eugène Poubelle fit acheter un terrain dans le quadrilatère formé par les rues Duc, Hermel, du Mont Cenis, et Ordener, face à l'église Notre-Dame de Clignancourt. L'architecte Marcellin Emmanuel Vercollier (1829-1895), élève de Baltard, fut chargé, en 1887, d'édifier la mairie. 
Le prix du terrain s'éleva à 160 000 francs, celui de la construction à 2 177 000.

Le plan présenté par l'architecte séduisit les édiles et le jury. Il consistait à édifier une cour couverte autour de laquelle s'organisaient les services, de plain-pied au rez-de-chaussée, desservis par des coursives à l'étage. 
Ce grand hall donnait aussi accès à la bibliothèque, à la salle des Fêtes et aux deux salles des Mariages initialement prévues. Il n'y eut finalement qu'une seule salle des Mariages, mais le conseiller municipal Simoneau déclarait qu'elle devait "contribuer au sentiment de luxe qui accompagne la plupart du temps la cérémonie de mariage et qui ne se trouve pas toujours satisfait en raison de la simplicité qui règne dans les mairies." [...]"Il est donc nécessaire d'avoir une belle et vaste salle des Mariages où l'on pourra au besoin trouver un confort qui ne gênerait en rien la majesté de la Loi."

La mairie fut inaugurée le 8 juillet 1892 ; l'architecte Salleron, qui travaillait à la mairie du XXe, était venu assister son confrère Vercollier, vieillissant. De nouveaux crédits furent votés pour compléter l'édifice. Salleron entreprit la vaste salle des Fêtes. Les travaux ne s'achevèrent qu'en 1905. L'architecte Claës en termina le décor ; il dessina le grand plafond peint, les boiseries sculptées et dorées.

Numéro d'identification de la fiche : M12382

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


 

Monumen

Candélabre “Piranèse” – Château – Fontainebleau

Candélabre monumental autrefois dans la cour du château et réinstallé dans le bâtiment (escalier Louis XV) après restauration 77300 Fontainebleau

11 mars 2019

55 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Luminarias – Candélabres – Buenos Aires

On trouve des candélabres d’origine française (Val d’Osne) en différents endroits.

15 février 2019

65 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Farola – Lampadaire à lanternes Louis XV – Costanera Sur –...

Ce lampadaire se trouve à l'intersection des av. De los Italianos et Azucena Villaflor, sur la Costanera Sur Très haut candélabre en fonte avec cinq lanter...

12 février 2019

532 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE

La fonction de géolocalisation dans nos fiches est actuellement perturbée par la nouvelle politique de tarification imposée par Google Maps: nous prions nos visiteurs de nous en excuser. Nous cherchons une solution à ce problème indépendant de notre volonté.