Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

MAILLOL

Informations :

  • Prénom: Aristide Joseph Bonaventure
  • Nationalité: Française
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Banyuls en 1861 - Décédé à Banyuls en 1944

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Venu à Paris en 1881 pour étudier la peinture, il ne peut se faire admettre aux Beaux-Arts mais finit par entrer dans l’atelier de Cabanel et de Gérôme. Il vit dans la misère. En 1889, il fait la connaissance de Bordelle, pauvre lui aussi, mais dont la famille l’accueille. En 1893, il ouvre à Banyuls un atelier de tapisserie et épouse une de ses ouvrières. En 1896 enfin, il expose ses premières sculptures au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts. Installe son premier atelier à Villeneuve-Saint-Georges, rencontre Picasso, fréquente les Nabis… En 1903, il s’installe à Marly-le-Roi. En 1905, Rodin lui fait connaître un collectionneur allemand : le comte Harry Kessler qui devient son mécène.

Sa notoriété s’étend de plus en plus, surtout à l‘étranger…

Après la guerre de 1914, il poursuit une carrière brillante :

– Monument aux morts de Banyuls

– Monument aux morts de Port-Vendre

– Monument à Debussy (1935)

– Les trois nymphes (1936-1938)

– L’Air du monument à Mermoz à Toulouse (1940),

– La Rivière (1943) etc.

Nombre de ses grands bronzes seront placés sur les pelouses du Carrousel en 1964 grâce à la donation de Mme Dina Vierny, son modèle préféré de 1934 à 1944, et à la décision d’André Malraux alors ministre des Affaires culturelles..

Il n’a que modérément pratiqué la taille directe. Dans les années 1900, il a réalisé de nombreuses terres cuites. Mais surtout, il s’est passionné pour les bronzes, les « corrigeant » lui-même, recherchant toujours la perfection. Chaque modèle était exécuté à la dimension prévue pour le tirage et aucune de ses œuvres monumentales n’a été reproduite par réduction. Des bronzes ont été édités à la cire perdue ou au sable, en tirages très réduits – sauf de rares exceptions : six exemplaires numérotés et quelques épreuves d’artistes – par Rudier, C. Valsuani, Godard, Bingen et Costenoble. Seules quelques œuvres vendues au marchand Ambroise Vollard, à une époque où Maillol connaissait encore la pauvreté, ont été éditées en tirages illimités et non numérotés.

Mme Dina Vierny, à laquelle la famille Maillol a transmis ses droits en 1952 a consacré son inlassable activité à la défense et mise en valeur de l’œuvre du sculpteur. Elle a créé en 1977 une fondation dont l’un des objectifs est l’ouverture du musée Maillol dans l’Hôtel Bouchardon, rue de Grenelle.

Le musée Maillol possède la plus grande partie de l’œuvre du sculpteur, plâtres, marbres, terres cuites, bronzes, dessins, tapisseries, céramiques, à l’exception de certaines pièces monumentales qu’on peut voir notamment sur les pelouses du Carrousel.

Des bronzes de Maillol figurent dans de nombreux autres musées, tant en France qu’à l’étranger.

Sources et liens externes

Sources : Dictionnaire Bénézit, dictionnaire Lamy, Les bronzes du XIXe siècle, dictionnaire des sculpteurs (Kjellbert Pierre, les Éditions de l’amateur, Paris, 1996), L’univers des bronzes (Devaux Yves, Éditions Pygmalion, Paris, 1978), L’âge de la fonte (Renard Jean-Claude, Les éditions de l’amateur, Paris, 1985), Wikipédia.
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

505 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Sculpteur

LUE (de)

Donald Harcourt De Lue est un sculpteur américain auteur de nombreux monuments publics aux États-Unis. Il étudie au musée des beaux-arts de Boston. Plus tard...

26 novembre 2019

170 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

CHABERT

Tombe de la famille Keller - Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - 1870 Biographie à compléter.

20 novembre 2019

163 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

TRAUT

Fils du sculpteur Eugène Traut. Sculpteur belfortain, il fut l’auteur de très nombreuses réalisations, comme les monuments aux morts de Joncherey, Giromagny ...

14 octobre 2019

155 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE