Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

La India – La Campesina – ou Retour des champs – Capacho-Nuevo (Independencia)

Informations :

  • Sculpteur 1: ITASSE
  • Fondeur: FONDERIES DENONVILLIERS
  • Adresse ou lieu-dit: Devant la mairie (Consejo municipal) à Capacho-Nuevo (municipalité de Independencia)
  • Localité: Capacho-Nuevo
  • Pays: Venezuela
  • Continent: Amérique
  • Latitude: 7.8286837
  • Longitude: -72.3022522
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Statues décoratives, Sculptures animalières
  • Morphologie: groupe
  • Année: 1907
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: source web

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
La India – La Campesina – ou Retour des champs – Capacho-Nuevo (Independencia)
La India – La Campesina – ou Retour des champs – Capacho-Nuevo (Independencia) - Image1La India – La Campesina – ou Retour des champs – Capacho-Nuevo (Independencia) - Image2
Fiche créée ou mise à jour par : le 26 février 2013

Description:

Statue d’une paysanne accompagnée d’une chèvre. Oeuvre du sculpteur Adolphe Itasse présentée au salon de 1879 : “Une paysanne, retour des champs“.

Cette statue fait partie de l’inventaire Denonvilliers page 30

La statue du faucheur (ou moissonneur) et celle de la paysanne sont surnommées “El Indio y La India de Capacho”.

Inscriptions

1879 Retour des Champs

Historique

Lors de l’exposition de la sculpture d’Adolphe Itasse au Salon de 1879, un certain Paul Demeny (1844-1918) écrivit un sonnet :
La brune paysanne est partie à l'aurore
Pour les blés onduleux pleins de coquelicots.
Où tour à tour l’épi s’assombrit et se dore.
Docile au vent d'été qui lui courbe le dos.

Sa grâce l'ennoblit, sa pudeur la décore;
Son pied nu des sillons affronte les cahots.
Et son robuste bras que rien n'enserre encore
Maniera tout le jour faucilles et râteaux.

Elle revient le soir avec sa blanche chèvre.
Et, portant fièrement sa gerbe aux mille fleurs.
Elle suit les sentiers embaumés de senteurs.

— Fille des champs féconds, jamais ta saine lèvre
Ne s'est trempée aux eaux noires de la cité :
Ta beauté rude est faite avec ta pureté!
http://webdev.archive.org/stream/salonillustrde1802duma/salonillustrde1802duma_djvu.txt

Référence source

recherche internet

Numéro d'identification de la fiche : M12419

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie ,

 

Monumen

Statues Lecture et Écriture – Rue Anatole France – Moirans-en-M...

Les deux statues, Lecture (modèle 418) et Écriture (modèle 419), se trouve sur le portail de l'école, rue Anatole France.

17 décembre 2020

71 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Fontaine, ou l’Eté ou Le Vigneron champenois – Vertus

Localisation à l'origine : Vertus, place du Marché (Marne) Description : la fontaine utilise le modèle de l'Automne par M. Moreau VO_PL571_V - L'Automne ...

27 novembre 2020

989 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Statue Saint Hubert – Les Forges – Paimpont (volée)

Statue de saint Hubert située sur un pignon du chenil des forges de Paimpont

26 novembre 2020

134 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE