Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Horloge Dewailly – Amiens

Informations :

  • Sculpteur 1: ROZE
  • Fondeur: THIÉBAUT
  • Architecte: RICQUIER
  • Adresse ou lieu-dit: place Marie-Sans-Chemise
  • Code postal (en France): 80000
  • Localité: Amiens
  • Région: Picardie
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Décors - balcons - grilles - portes- kiosques,Statues décoratives
  • Morphologie: mobilier urbain
  • Titulaire(s) et droits sur les photos:

    Micheline Casier; Fonds Debuisson Orsay, D. Perchet

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Horloge Dewailly – Amiens
Horloge Dewailly - Amiens - Image1Horloge Dewailly - Amiens - Image2Horloge Dewailly - Amiens - Image3Horloge Dewailly - Amiens - Image4Horloge Dewailly - Amiens - Image5Horloge Dewailly - Amiens - Image6Horloge Dewailly - Amiens - Image7Horloge Dewailly - Amiens - Image8
Fiche créée ou mise à jour par : le 9 novembre 2010

Description:

Désignation : horloge Dewailly et statue dite “Marie sans chemise”

visible :  oui

propriétaire :  ville

sculpteur :  Albert Roze

Fondeur :  Thiébaut

Historique

L’horloge Dewailly du nom d’un ancien maire d’Amiens qui, en février 1892, lègue 25000 Fr à la Ville pour la construction d’une horloge qui allait rendre service aux Amiénois. En effet, le train vient de faire son apparition dans la ville et les habitants de condition modeste qui ne sont pas l’heureux propriétaire d’une montre doivent tout de même connaitre l’heure afin de ne pas rater le train. La construction ne sera pas des plus facile puisqu’il faudra attendre 4 ans avant de voir l’horloge en fonction.

 

Charles-Emile Riquier, architecte de son état, est chargé de la construction. Il se passionne également pour la ferronnerie d’art. Il exécute une colonne métallique dans le plus pur style rococo  pour supporter cette grande horloge.
Quelques années plus tard, le sculpteur Albert Roze ajoute à la colonne une statue en bronze évoquant une déesse du printemps portant un rameau de pommier. Cette statue de femme quasiment nue provoquera un immense scandale. Tandis que les plus puritains s’offusquent, le peuple amiénois, usant facilement de la gaudriole, baptise la dame « Marie Sans Chemise ». Les amoureux s’embrassent sur son socle, tandis que les étudiants facétieux la vête d’une chemise (ou parfois d’habits plus sexy !) lors des bizutages.
Durant la seconde guerre mondiale, Marie Sans Chemise sera démontée et mise à l’abri. Seule la colonne restera debout après les bombardements ; elle sera ensuite retirée de la place et déposée dans un terrain vague où on perdra sa trace.
Marie Sans Chemise sera ensuite remise en place, mais elle restera longtemps orpheline de sa colonne et de son horloge. (http://morel.and.co.free.fr/blog/index.php?Picardie)

Numéro d'identification de la fiche : M1786

     

5347 vues au total, 10 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie ,

 

Monumen

L’Enfant – Bort-les-Orgues

Sculpture représentant une mère avec son enfant dans les bras due à Paul Roger-Bloche en 1899.

9 septembre 2019

44 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Les Verseuses – Contrexéville

Groupe monumental de deux femmes versant de l'eau d'une jarre. La sculpture a été produite par Christophle et pourrait être une galvanoplastie : l'incertitud...

22 août 2019

835 vues au total, 2 vues aujourd'hui

 

Monumen

Buste de la République (fondu) – Troyes

Localisation initiale : façade de la Préfecture.

8 août 2019

94 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE