Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

HAN

Informations :

  • Prénom: Oscar
  • Nationalité: Roumaine
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Bucarest le 3 décembre 1891 - Décédé à Bucarest le 14 février 1976

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
HAN
Fiche créée ou mise à jour par : le 8 juin 2020

Description:

Oscar Han est un sculpteur roumain né d’une mère roumaine (de Vrancea) et d’un père d’origine allemande.

Il a étudié à L’École nationale des Beaux-Arts de Bucarest entre 1909-1914, dans l’atelier de Dimitrie Paciurea pour la sculpture, et avec Fritz Storck et Gabriel Popesco pour le dessin.

Ses débuts en tant que sculpteur sont arrivés très tôt, à moins de 20 ans. En 1911, Oscar Han a été reconnu pour son œuvre “Girl’s Head”.

Il était membre du « Groupe des quatre », mouvement artistique qui comprenait les peintres Nicolae Tonitza, Ștefan Dimitrescu et Francisc Șirato.

En 1917, il fait partie des 30 artistes, peintres et sculpteurs envoyés au front par le quartier général de l’armée de terre, pour créer des œuvres inspirées des batailles menées par l’armée roumaine.

Il a participé aux Salons officiels de Bucarest, exposé à diverses expositions d’art roumaines à l’étranger, ainsi qu’à certains événements internationaux à Venise, Anvers, Paris, La Haye, Amsterdam, Barcelone.

Le 1er janvier 1927, il est nommé professeur suppléant au département de sculpture de l’École des beaux-arts de Bucarest (devenue en 1930, l’Académie des Beaux-Arts), où il partage le seul atelier de sculpture avec son ancien professeur D. Paciurea. Après sa mort, il est resté professeur titulaire jusqu’en 1947.

Sa conception sur l’enseignement de la sculpture est présentée dans son volume de mémoires et de chroniques d’art « Dălţi şi pensule » (Burins et pinceaux), 1970.

Par décret no. 514 du 18 août 1964 du Conseil d’État de la République populaire roumaine, le sculpteur Oscar Han a reçu le titre de maître émérite d’art de la République populaire roumaine pour des mérites spéciaux dans l’activité de théâtre, de musique, d’arts visuels et de cinéma.

Il a reçu l’Ordre du travail de première classe (1971) pour des mérites spéciaux dans le travail de construction du socialisme, à l’occasion du 50e anniversaire de la création du Parti communiste roumain.

Par le décret 30 du 3 février 1972, le sculpteur Oscar Han a reçu l’ordre « Etoile de la République socialiste de Roumanie » classe I.

Tout en se plaçant dans le sillage d’Antoine Bourdelle et d’Ivan Mestrovic, Oscar Han exécuta pendant la période de l’entre-deux guerres plusieurs monuments pour Bucarest et Constantza, étant considéré dans les années 1930 comme le sculpteur monumentaliste le plus important en Roumanie ; après la seconde guerre mondiale, il reçut des commandes officielles de statues équestres des voïvodes de l’histoire de la Roumanie.

Son œuvre la plus renommée est le monument du poète national, Mihai Eminesco (1850-1889), monument qui fut inauguré en 1934 à Constantza au bord de la Mer Noire.

Oscar Han signait ses œuvres : O. HAN (ou O.Han)

À la maison commémorative “Cezar Petrescu” de Bușteni se trouvent les statues des trois martyrs Horia, Cloșca et Crișan, uniques, signées par le sculpteur Oscar Han.

Le Musée d’art de Constanța expose 11 sculptures en bronze, réalisées par Oscar Han, parmi lesquelles “Le baiser”, “Femme nue”, “Jeunesse” et “Sur les pensées”. Les œuvres sont entrées dans le patrimoine de l’institution par des acquisitions de collections privées et par des dons.

D’autres de ses œuvres se trouvent à Bucarest, dans la Maison Mémorial Minulescu – Claudia Millian, au Musée National d’Art de Roumanie, au Musée Zambaccien. Au musée Zambaccian est exposée l’œuvre L’Archer, d’une hauteur de 114 cm, statuette en bronze coulée par Oscar Han en 1934.

Oscar Han a écrit une monographie sur Dimitrie Paciurea et un grand nombre de chroniques et d’articles en plastique, réunis en 1970 dans le volume “Chisels and Brushes”, publié par la maison d’édition Minerva à Bucarest.

Expositions :

  • 1911 – Salon officiel, Bucarest (débuts)
  • 1912, 1913, 1916 – Salons officiels
  • 1914, 1915, 1916 – Exposition de la jeunesse artistique, Bucarest
  • 1917 – Exposition de peinture et sculpture d’artistes mobilisés, Iasi
  • 1926 – 1936 – Exposition de l’Association du Groupe des Quatre, Bucarest
  • 1929 – Exposition universelle, Barcelone, Espagne

Œuvres :

  • Statue en bronze, cimetière de Soultzmatt en Alsace. Une statue identique se trouve à Constanta (Roumanie), sous le buste du poète Mihai Eminescu (1934)
  • Buste de l’écrivain et historien Bogdan Petriceicu Hasdeu, devant le lycée du même nom à Buzău, 1932
  • Statue du roi Carol I de Roumanie, dans la cour du château de Peleș à Sinaia. La statue a été dévoilée le 26 septembre 1933, après avoir officié un service divin, et saupoudrée d’agheasma par le patriarche Miron Cristea
  • Buste de Ion Gheorghe Duca, exécuté en bronze, signé par Oscar Han a été réalisé en 1934 pour commémorer la mort du politicien libéral, assassiné sur le quai de la gare de Sinaia par des extrémistes de droite. Il a été placé dans l’année de sa réalisation, devant la Direction financière du comté de Sibiu à partir de cette date, à l’endroit où se trouve aujourd’hui la statue de George Coșbuc, sur le boulevard Victoriei. Démantelé sous le régime communiste, il a été sauvé par des restaurateurs du musée Brukenthal et en 2007, il a été placé dans le parc de la rue Hermann Oberth à Sibiu.
  • Buste de Mihai Eminescu, dévoilé en 1934 sur le front de mer du Casino de Constanța, à l’endroit où le poète a voulu être enterré, exprimant son désir à travers sa poésie, je n’ai qu’une envie. Sur le piédestal se trouve la face statuaire de l’une des anciennes muses inspirantes des paroles, Terpsihora ou Erato. Dans la nuit du 4 au 5 mars 2011, la statue a été vandalisée, des voleurs volant l’effigie massive de bronze du piédestal portant le nom du poète national, bien qu’il y ait deux postes de garde publique dans la zone où se trouve le monument, et derrière la statue se trouve un poste de police militaire gardant le Fleet Command.
  • Monument Victoria de Mărășești inauguré le 21 septembre 1934, a été conçu par le sculpteur Oscar Han, premier citoyen honoraire de la ville de Mărășești.
  • Buste de Mihai Eminescu, sur la place devant le cinéma Capitol à Timișoara
  • Statue de Mihail Kogălniceanu, érigée en 1936 place Mihail Kogălniceanu à Bucarest
  • Statue de Constantin Brâncoveanu, bronze réalisé en 1939, se trouvant dans le cimetière de l’église Saint-Gheorghe-Nou de Bucarest
  • Buste d’Alexandru Vlahuță, situé en 1943 au rond-point des écrivains, dans le parc Cișmigiu à Bucarest
  • Monument Mircea cel Bâtran, dans le parc en face de l’école primaire n° 1 à Turnu Măgurele, exécuté par Oscar Han d’après le portrait du souverain de sa fondation, le monastère de Cozia
  • Statue du compositeur George Enescu de Buzau, dans le parc Tineretului à Bucarest, 1974
  • Statue d’Étienne le Grand, réalisée en 1974 et située dans le parc du centre-ville à Piatra Neamț
  • Buste de Vasile Voiculescu de Pârscov, comté de Buzău, dévoilé le 13 octobre 1974, dans la cour de sa maison commémorative, à l’occasion du 90e anniversaire de sa naissance
  • Statue équestre de Mihai Viteazul d’Alba Iulia, inaugurée en 1968 devant le palais princier d’Alba Iulia, à l’occasion du demi-centenaire de l’Union de Transylvanie avec la Roumanie
  • Statue d’Anghel Saligny à Constanța, inaugurée en 1957 et déplacée le 16 octobre 1996.
  • Buste de Mihai Eminescu, en bronze, dévoilé dans la cour du monastère de Putna en 1926. Sur son piédestal se trouve l’inscription « En mémoire du premier Congrès étudiant et de la première célébration des Roumains partout qui a eu lieu en 1871 sur la tombe de Stefan Voievod, par l’impulsion de M. Eminescu, érigeant ce monument à l’initiative du cercle étudiant d’Arboroasa 1926 » – « Mihai Eminescu-1850-1889 »
  • Buste du ténor Nae Leonard érigé dans le parc Kiseleff à Bucarest, réalisé en 1929, à travers une collection publique, organisée par le journal ” Rampa “
  • Monument de la Victoire (Victory) situé à Tișița. C’est une immortalisation de la victoire de 1916-1918. Le monument en bronze, d’une hauteur de 2,50 m, représente Ecaterina Teodoroiu avec son épée levée au-dessus de sa tête. L’initiateur du monument était Pamfil Șeicaru, à ses frais. L’inauguration le 20 septembre 1934 a été suivie par le roi Carol II de Roumanie et Michael, grand-duc d’Alba Iulia.
  • Statue de Vasile Lupu, située à Orhei, en République de Moldova, est en bronze et représente le souverain dans les chambres du voïvode, tenant dans sa main droite un monticule royal. La statue est rendue en mouvement. Le monument a été inauguré en 1937 et a été déplacé plusieurs fois (en 1940 à Iasi, en 1944 à Craiova), pour le protéger des troupes soviétiques.

 

Bibliographie :

  • O.Han, Dalti si pensule, Ed. Minerva, Bucarest, 1970.
  • Ioana Vlasiu, coordonator, Dictionarul sculptorilor din Romania, secolele XIX-XX, vol. II, LIT.H-Z, Bucarest, Ed. Academiei Române, p. 2012, p.
  • Ioana Beldiman, Nadia Ioan, Oana Marinache, De la Scoala de Belle Arte la Academia de Arte Frumoase. Artisti la Bucuresti 1864-1948/ From School to Academy. Artists and Art Education in Bucharest 1864-1948, Bucarest, UNARTE si Muzeul National de Arta al Romaniei, 2014.

 

Sources et liens externes

Sources :

- Informations fournies Mme Ioana Beldiman

- Wikipédia : https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ro&u=https://ro.wikipedia.org/wiki/Oscar_Han&prev=search

Numéro d'identification de la fiche : 545ede4c7f64105

 

183 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Sculpteur

SOLDI

Émile Arthur Soldi (1846-1906), est un sculpteur, médailleur et historien de l'art français. Soldi (Émile Arthur), né à Paris dans le quartier de Belleville,...

28 avril 2020

257 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

RIVIÈRE Joseph

Joseph Rivière est né le 5 avril 1912 à Tours, en Indre-et-Loire. Son père, Michel Rivière, militaire de carrière est muté à Bordeaux où il arrive deux mois apr...

27 avril 2020

223 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

LAURENT Pierre Antoine

Laurent (Pierre Antoine), sculpteur du XIXe siècle, né à Montluçon. Son père, également prénommé Pierre, était tailleur de pierres.Mariage de Pierre Antoine Lau...

27 avril 2020

234 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE