Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Fontaine – Broadway Street – Madison – USA

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: Broadway street
  • Localité: Madison
  • Pays: USA
  • Continent: Amérique
  • Latitude: 38.737433
  • Longitude: -85.383011
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Fontaines et vasques
  • Morphologie: fontaine
  • Année: 1886
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Photos du net

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fontaine – Broadway Street – Madison – USA
Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image1Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image2Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image3Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image4Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image5Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image6Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image7Fontaine - Broadway Street - Madison - USA - Image8
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 avril 2021

Description:

L’un des monuments de Madison, est la fontaine se tenant au milieu de Broadway Street.
Elle est apparue pour la première fois à l’Exposition du centenaire de Philadelphie en 1876, installée dans la nef de la halle agricole (voir photo).
Une organisation connue sous le nom de « Independent Order of Odd Fellows » (une société amicale d’entraide aux membres et d’amélioration de la société) a acheté la fontaine plusieurs années après la clôture de l’Exposition, comme cadeau pour la ville, en août 1884. Ayant arrêté la fabrication de fontaines, Janes et Kirtland l’ont offerte au prix extrêmement bas de 1 200 $.

La fontaine a été achetée à la société Janes, Kirtland et Compagny (anciennement Janes, Beebe & Cie), mais le modèle (modèle n° 5 présent dans le catalogue de la société – voir photo) a été fortement inspiré par celui du fondeur français J.P.V. André, auteur de la fontaine exposée au Crystal Palace de Londres en 1851 (voir photo planche 551).

Janes, Beebe & Co (plus tard connue sous le nom de Janes & Kirtland Co) était l’une des principales fonderies de fer de New York, qui fournissait également des ferronneries ornementales comme le dôme du Capitole américain, la Bibliothèque du Congrès ou d’autres bâtiments gouvernementaux importants. Voir le catalogue : Janes, Beebe & Co.

La fontaine de Broadway est l’une des quatre fontaines de conception similaire encore en place. Les autres se trouvent à Savannah en Géorgie, Poughkeepsie dans l’état de New-York et Cuzco au Pérou.

Description de l'objet

La fontaine, d'environ 8 mètres de haut et 11 mètres de large, se compose de trois bassins à gradins décorés. Des cartouches représentant le symbole Odd Fellows (trois liens interconnectés représentant l'amitié, l'amour et la vérité) ornent chaque côté de la base octogonale de la fontaine. Quatre tritons entourent la base, chaque créature tenant une corne de coquille de laquelle jaillit de l'eau. Une figure féminine en robe classique tenant une tige se trouve au sommet du bassin le plus élevé.

Historique

- 1876 - Fontaine dans la nef agricole de l'Exposition du centenaire de Philadelphie

- 1884 - Fontaine achetée par Independent Order of Odd Fellows, Madison Lodge n ° 72

- 1886 - Fontaine apportée à Madison et consacrée lors d'une cérémonie le 28 septembre

- 1950 - Fontaine réparée et redécouverte lors d'une cérémonie le 7 octobre

- 1976 - Embauche d'Eleftherios Karkadoulias pour refondre la fontaine

- 1980 - La fontaine est redécouverte lors d'une cérémonie le 9 août

À Madison, « la ville sous les collines », un groupe de dirigeants a décidé l’installation d'une fontaine au centre-ville. Une campagne de financement est lancée pour sa construction.

En 1885, les rues Broadway, West et Main ont chacune été prises en compte pour l'emplacement de la fontaine, et après quelques délibérations, Broadway Street a été choisie. Un contrat a été attribué à Rankin & White pour la construction de l'esplanade et la construction de la fontaine pour 1 499 $. La tuyauterie et la peinture ont coûté 500 $ supplémentaires.

La cérémonie d'inauguration de la fontaine originale a eu lieu le 28 septembre 1886. Une grande parade avec chariots décorés a défilé à travers la majeure partie de Madison. Le palais de justice a été décoré à la demande du shérif William Middleton et chaque magasin a été garni de rouge, de blanc et de bleu.

Plusieurs milliers de personnes ont assisté à cette cérémonie et parmi elles : représentants de la ville et du comté, ordres de fraternité, militaires, pompiers, etc. Les orateurs ont rappelé le travail considérable effectué pendant plus de trois ans pour mener le projet à terme.

Le révérend JH Barnard, de la deuxième église presbytérienne, a fait l'invocation. Le révérend WY Monroe a prononcé la prière de clôture, puis le voile de la fontaine a été enlevé. L'eau a été ouverte et a commencé à tracer des motifs de dentelle dans l'air pour la première fois. La fontaine était enfin une réalité.

Les milliers de personnes joyeuses qui hurlaient en 1886 n'avaient aucun moyen de savoir que, plus tard, la fontaine en fonte serait en mauvais état et en danger.

Restaurations :

La fontaine de Broadway a été sauvée deux fois par les habitants. Ils ont collecté des fonds en 1949 pour réparer la fontaine en fonte, plus en eau depuis 1942, lorsqu'un maire l'a qualifiée de « délabrée au-delà de toute réparation » et avait prévu de la jeter pour la remplacer par une petite réplique de la Statue de la Liberté.

Lorsqu'un autre maire l'a qualifiée d’irréparable en 1976, le banquier local Philip W. McCauley a dirigé une collecte de fonds qui a permis de recueillir 180000 $ pour restaurer la belle fontaine.

En 1950, les responsables de la ville et les résidents locaux se sont inquiétés de l'état de la fontaine et ont même envisagé de la démolir. Fabriquée à l'origine en fonte ornementale, la fontaine s'était détériorée après des années d'exposition aux éléments et était sur le point de s'effondrer. Pour sauver la fontaine, un groupe de dirigeants communautaires, dirigé par l’agent immobilier de Madison, Harry Lemen, a formé un comité et collecté suffisamment de fonds pour sa réparation.

Malheureusement, le résultat était temporaire et au milieu des années 1970, la fontaine était de nouveau en mauvais état : près de 100 ans d’intempéries ont fait des ravages sur la fonte incrustée de rouille. De plus une plomberie cassée ne permettait qu'à un filet d'eau de s'écouler du vase de la jeune fille.

Dans le cadre des célébrations du bicentenaire américain de 1976, la ville de Madison a mené un effort de restauration majeur. Une fois de plus, un comité a été formé. Une subvention du ministère des Ressources naturelles de l'Indiana de 17 825 $ et une subvention de la Commission des arts de l'Indiana de 5 000 $ ont été accordées au projet. Le reste, plus de 100 000 $, a été sollicité par le biais de dons publics et d'événements de collecte de fonds, y compris une vente aux enchères de certaines des pièces de fer originales de la fontaine qui étaient en meilleur état.

Un entrepreneur a été choisi pour refondre complètement la fontaine. Le maire de Madison, Warren Rucker, a signé un contrat avec Eleftherios Karkadoulias de Cincinnati le 11 octobre 1976. Karkadoulias, un sculpteur grec, a présenté l'offre la plus basse pour la restauration de la fontaine : 79 000 $. La fontaine a été démontée et transportée en morceaux à la fonderie de Karkadoulias à Cincinnati. Là, Karkadoulias a utilisé la « méthode de la cire perdue » pour la fondre en bronze.

À l'origine, Karkadoulias estimait à environ un an pour le projet. En fin de compte, il faudra trois ans et plus de 100 000 $ au sculpteur pour terminer le projet (en réalité coût total 117 200 $). Le travail comprenait la refonte de la fontaine en bronze, l'excavation et la construction d'une buanderie sous la fontaine, l'installation de nouveaux câbles et plomberie, une nouvelle pompe et un nouveau bassin en béton.

Une deuxième cérémonie d’inauguration a eu lieu le 9 août 1980. Aujourd'hui, la fontaine reste l'un des monuments les plus remarquables de Madison.

La seule partie de la fontaine originale encore présente est un socle en pierre qui supportait l'une des figures de triton d'origine ; il est placé dans le béton à l'extrémité sud du chemin central comme base pour une tablette qui commémore la fontaine de remplacement.

Numéro d'identification de la fiche : 21760811aa2e8709

        

138 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Fontaine des Trois-Grâces – Place des Carmes – Basse-Terre R...

À l’origine place du marché, probablement déplacée lors de la reconstruction du marché par l'architecte Ali Tur en 1930. Actuellement place des Carmes, place se...

7 septembre 2021

45 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Fontaine du lion – La-Chapelle-Montligeon

Lion en fonte situé derrière la fontaine à l'angle de la rue principale et de la rue de la Forêt

6 septembre 2021

44 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Fontaine aux lions – Place de la fontaine – Meymac

La fontaine se trouve proche de la mairie, place de la fontaine.

31 août 2021

100 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE