Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

DRIVIER

Informations :

  • Prénom: Léon Ernest
  • Nationalité: Française
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Grenoble en 1878 - Décédé à Paris en 1951

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Élève de Barrias, longtemps collaborateur de Rodin. Il fut l’ami des sculpteurs Auguste de Niederhausern, Gaston Schnegg, Jane Poupelet, Antoine Bourdelle. En 1918, il réalisa le buste officiel de la France victorieuse. Sa première époque s’apparentait au néo-romantisme, puis il se rapprocha du néo-classicisme de Charles Despiau. Il fut élu membre de l’Académie des beaux-arts en 1943.

Œuvres :

– Le monument aux morts de Vattetot-sur-Mer, bronze

– Un groupe sculptée, la Primavera (Le printemps) à Buenos Aires en Argentine dans les années 30 ?

– Une statue de bronze doré d’une dizaine de mètres de hauteur, représentant la guerrière Athéna, avec une lance, dominant un bassin à plusieurs niveaux Porte Dorée à Paris (la statue et le bassin sont précisément situés dans le square des Anciens-Combattants-d’Indochine constituant le terre-plein central de la place Édouard-Renard). Cette statue, qui représente La France apportant la paix et la prospérité aux colonies, a été déplacée et se trouvait initialement devant musée des Colonies inauguré en 1931 pour l’Exposition coloniale internationale.

– Un groupe sculpté La Caridad (La Charité) à Santiago du Chili en 1932.

– Un buste de Jacques Cartier à Montréal en 1934

Buste de Jacques Cartier, cours  la Reine en 1934

Buste offert à la ville de Paris par l’Association France-Canada, place du Canada, Paris, 1934

Buste de Jacques Cartier, centre de Rothéneuf, où l’explorateur s’était retiré, dans son manoir de Limoëlou, après ses voyages au Canada, 1934

Buste de Jacques Cartier offert par le gouvernement de la France pour commémorer le IVe centenaire de la naissance du Canada, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada, 1er septembre 1934

– Le monument aux morts de Strasbourg inauguré en 1936 par Albert Lebrun. C’est un des rares monuments aux morts pacifistes français, pierre

– Le monument à Mustapha Kemal à Ankara en 1938 ?

Sources et liens externes

Sources : Dictionnaire Bénézit, dictionnaire Lamy, Les bronzes du XIXe siècle, dictionnaire des sculpteurs (Kjellbert Pierre, les Éditions de l’amateur, Paris, 1996), L’univers des bronzes (Devaux Yves, Éditions Pygmalion, Paris, 1978), L’âge de la fonte (Renard Jean-Claude, Les éditions de l’amateur, Paris, 1985), Wikipédia.
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

917 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Sculpteur

SIEGWART

Karl Peter Hugo Siegwart (né le 25 avril 1865 à Malters ; décédé le 10 juillet 1938 à Lucerne ; principalement appelé Hugo Siegwart) était un sculpteur et médai...

16 février 2022

103 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

KISSLING

Richard Kissling, né le 15 avril 1848 à Wolfwil et mort le 19 juillet 1919 à Zurich, est un sculpteur, médailleur, suisse. Kissling est formé à l'Académie de...

10 février 2022

119 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Sculpteur

CHAPONNIÈRE

Jean-Étienne Chaponnière, dit John Chaponnière, né le 11 juillet 1801 à Genève et mort le 19 juin 1835 à Mornex, est un sculpteur, graveur, peintre et dessinate...

7 février 2022

111 vues au total, 0 vues aujourd'hui

QR CODE