Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Fondeur

DORMOY

Informations :

  • Activité: Fondeur

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

DORMOY Pierre Jacques

Né à Couthenans le 5 novembre 1825 – Décédé à Bordeaux le 30 juillet 1892

Pierre Jacques Dormoy est diplômé de l’École des ponts et chaussées vers l’âge de 21 ans  après quelques années passées au sein d’Établissements de construction de Paris (notamment contremaître chez Gouin), Pierre-Jacques Dormoy devient, en 1856, chef d’atelier à la Compagnie des chemins de fer du Midi à Bordeaux. Quelques années plus tard il créa sa société la Fonderie Dormoy, une fonderie de bronze et d’objets d’art.

Il est le père d’Albert Dormoy.

 

DORMOY Albert

Né le 17 février 1862 à Bordeaux – Décédé le 26 octobre 1941 à Bordeaux

Entré à l’école Polytechnique en 1880, il est ingénieur à la compagnie des chemins de fer du Midi. En 1891, il prend la direction d’une usine de fabrication de dynamite. En 1894, il reprend la fonderie de bronze et les ateliers mécaniques fondés par son père à Bordeaux.

En 1918, il rachète l’ancienne fonderie de Bernos-Beaulac (Gironde, arr. Langon, c. Bazas). Cette ancienne forge a été construite, sur le cours du Ciron vers 1840, sur les ruines d’un ancien moulin à blé qui datait du XIIe siècle. La forge est en activité vers 1840, fondée par Élie Darquey, qui traite du minerai local. En 1866, elle est équipée d’un laminoir, traitant le minerai de fer d’Espagne. Le laminoir fonctionnera jusqu’en 1880. Des logements sont construits pour les ouvriers (100 personnes en 1882), il y construit un atelier d’ébarbage. Depuis 1941, l’activité à caractère artisanal s’est orientée vers le moulage de pièces en séries limitées. Les anciennes forges ou fonderie sont aujourd’hui désaffectées. Ne subsistent que les bâtiments industriels, témoins d’une importante activité à l’échelon régional.

Juge au tribunal de commerce de 1900 à 1903, conseiller municipal de Bordeaux de 1900 à 1904, il est député de la Gironde de 1902 à 1906, inscrit au groupe de l’Union démocratique. Il est vice-président de la chambre de commerce de Bordeaux de 1920 à 1924 et préside le syndicat patronal de la métallurgie de 1916 à 1931. Grand philanthrope et patron social, il créait dès 1899 une société de secours mutuels pour les ouvriers de son usine. Cette société, adaptée au nouveau régime de la Sécurité sociale, fonctionne toujours à la satisfaction de ses adhérents.

Il est le père de Jacques Dormoy qui sera P.D.G. de la fonderie Dormoy.

 

Œuvres fondues par Dormoy :

– Monument aux morts, statue Poulu marchant au combat – Prignac (Gironde) – Christien Edmond Ernest, sculpteur – Gautier Ch., bronzier – 1er quart 20e siècle

– Monument aux morts de Libourne – Dormoy fondeur – A. Boireau er Cie Bronziers

Un certain nombre de cloches sont signées Dormoy, est-ce en rapport avec cette famille ???

– Cloche « Vincent Marie Christophe » – Portets (Gironde), église Saint-Vincent – Dormoy, fondeur de cloches – 3e quart 20e siècle

– Cloche « Françoise Rothelin d’Orléans » – Charles-Armand Jules, prince de Rohan-Rochefort : parrain – Françoise Dorothée d’Orléans Rothelin : marraine – Église de Moussy-le-Neufart (Seine-et-Marne) – 1775 – Dormoy C., fondeur de cloches

– Cloche, église Saint-Mesmes (Seine-et-Marne) – Dormoy Jean, fondeur de cloches et Chéron, fondeur de cloches – 1773

– Cloche église Saint-Pierre à Jaux (Oise) – Dormoy, fondeur de cloches et Antoine N., fondeur de cloches – 1753

Sources et liens externes

Sources : 1) Jean Jolly (dir.), Doctionnaire des parlementaires français, notices biographiques sur les ministres, sénateurs et dépoutés français de 1889 à 1940, Paris, PUF, 1960) - 2) Wikipédia - 3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernos-Beaulac
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

766 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Fondeur

MARCHI

Salvatore Marchi a été l’un des nombreux propriétaires de la maison Raffl. On peut voir son nom à l’Exposition universelle de Paris de 1889 : « Anciennement ...

10 septembre 2018

452 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Fondeur

DAMMARIE

Le fourneau de Dammarie-sur-Saulx avait été créé par des chaudronniers auvergnats en 1590. Son expansion est liée à l’arrivée des frères Vivaux en 1840 qui i...

23 juillet 2018

297 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Fondeur

GOUGE

Diplômé des Arts et Métiers (Angers, promotion 1864), Auguste Gouge débute comme dessinateur et appartient successivement aux établissements Cail et Cie, Eiffel...

23 juillet 2018

290 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Patricia
  • Membre depuis : 22 mai 2014

Autres contributions de Patricia

Plus récentes contributions de Patricia »

QR CODE