Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Architecte

DEBRIE Georges Eugène

Informations :

  • Prénom: Georges Eugène
  • Nationalité: Française
  • Activité: Architecte
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Paris le 7 juin 1856 - Décédé en 1909

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Élève de Guadet aux Beaux-Arts, diplômé en 1881, premier second grand prix de Rome.

Architecte communal de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).

Architecte-voyer des 5e et 6e arrondissements de Paris.

Architecte du gouvernement chargé de l’établissement pénitentiaire de la Colonie des Douaires (la colonie pénitentiaire pour garçons des Douaires a pour origine la première expérience de section agricole de l’administration pénitentiaire, en 1824).

Lauréat du concours de façades de la ville de Paris en 1898 pour : 24 rue du roi de Sicile, Paris, 4e.

Services pour répondre à la demande de la grande chancellerie de la Légion d’Honneur : architecture des monuments :

  • d’Henri Murger au jardin du Luxembourg à Paris
  • de Duchenne de Boulogne à Paris
  • du général Faidherbe à Bapaume
  • de Pasteur à Arbois

 

Réalisations :

PARIS

  • École municipale du n° 4 de la rue Pierre-Bullet, 10e arr.
  • 203-207 rue Marcadet et 25 rue Carpeaux, ensemble d’immeubles à bon marché construit de 1909 à 1919, continué par l’architecte Adolphe Bocage, pour la fondation Alexandre et Julie Weill.
  • Maison des étudiants rue de la Bûcherie, 5e arr.

SAINT-MANDÉ (Val-de-Marne)

  • Hôtel particulier, 52, chaussée de l’Etang,

VERNON (Eure)

  • Lycée Georges Dumézil, route d’Ivry. 1903

BARCELONNETTE (Alpes de Haute-Provence)

  • Maison dite villa l’Ubayette, actuellement sous-préfecture, 15 allée des Dames. La villa est construite entre 1901 et 1903 par l’architecte parisien Georges Debrie associé à l’ingénieur Georges Pierron, pour Henri Proal, ancien négociant à Mexico. Le petit parc daté peut-être de 1914 est l’œuvre du paysagiste-botaniste Tromsy.

 

Les magasins :

PERPIGNAN (Pyrénées orientales)

  • Ancien magasin « Aux dames de France » 1905, place de Catalogne

TOULOUSE (Haute-Garonne)

  • Lorsque les Dames de France s’y installent, en 1904, tous les Toulousains se pressent pour découvrir leur premier « Grand Magasin de Nouveautés ». L’immeuble, bâti à l’entrée de la rue de Rémusat, côté Jeanne-d’Arc (à l’emplacement d’un couvent transformé en prison sous la Terreur), est une des fiertés du Toulouse 1900. L’architecte, Georges Debrie, est un Grand Prix de Rome qui s’est illustré dans le style haussmanien. La façade en pierre blanche, rythmée par trois grandes arcades reposant sur une structure métallique, ornée de piliers décorés de motifs végétaux Art Nouveau, contraste avec l’architecture locale en brique rose. L’aménagement intérieur, avec son dôme de verre et acier, ses riches huisseries, ses balustres aux motifs rococo, ses deux ascenseurs et son majestueux escalier à double révolution, fait sensation. Le magasin qui abrite les Dames de France s’appelle « Au Capitole ».

HYÈRES (Var)

  • Magasin « Aux Dames de France »

MEXIQUE

  • Calqués sur leurs aînés parisiens et construits avec les matériaux importés des ateliers et manufactures françaises, les nouveaux établissements de nouveautés (…). Les nouveaux « monuments » de la république mexicaine sont l’œuvre d’architectes français, principalement parisiens, invités par le gouvernement mexicain pour construire les bâtiments officiels de Mexico. Le magasin-fondateur, baptisé de façon emblématique Palacio de Hierro (Palais de fer) voit le jour à Mexico, en 1891, édifié par les frères Jules et Joseph Tron. Dessiné sur les plans de l’architecte parisien Geoges Debrie associé à l’ingénieur Georges Pierron, il adopte pour la première fois au Mexique une ossature de fer directement inspirée par les prouesses technologiques de la tour récemment construite à Paris par l’ingénieur Eiffel. (Hélène Homps, Les références culturelles des émigrants mexicains de la vallée de Barcelonnette : du grand magasin à la ville, 2004).

 

Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

669 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Architecte

NARJOUX Félix

Né d'un père architecte : Lazare Narjoux (1797-1879) architecte du gouvernement, et père de l'architecte André-Félix Narjoux. Il entre en 1854 à l'École nati...

30 septembre 2019

68 vues au total, 2 vues aujourd'hui

no-image
 

Architecte

ARNAUD Gustave

Élève à l'École spéciale d'architecture, puis élève d'Émile Vaudremer à l’École des Beaux-Arts (à l'atelier en août 1874), admis en 2è classe le 29 avril 1874, ...

18 juillet 2019

131 vues au total, 2 vues aujourd'hui

no-image
 

Architecte

DUPUY Louis Auguste

Élève de Dommey à l’école des Beaux-Arts. Architecte de la ville de Chaumont. Réalisations : Monument des soldats de la Haute-Marne tués à l’ennemi - Ch...

3 juin 2019

130 vues au total, 3 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE