Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Sculpteur

COULON

Informations :

  • Prénom: Jean
  • Nationalité: Française
  • Activité: Sculpteur
  • Date et lieu de naissance et de décès: Né à Ebreuil (Allier) en 1853 - Décédé en 1923

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Fiche créée ou mise à jour par : le 22 mai 2014

Description:

Élève à Paris de Cavelier. Débute au Salon en 1880. Médailles de troisième classe en 1880, de deuxième classe en 1886, de bronze à l’Exposition universelle de 1889. Monuments coulés par les Ets Durenne : Théodore de Banville à Moulins et Monument de Moulins ; Monument de la République à Vichy. Oeuvre en fonte de fer éditée par Durenne : Galatée (1889), visible aux « Promenades », jardin public de la ville de Wassy.

Œuvres :

– 1880 : La Mort de Pyrame, statue en plâtre d’après les Métamorphoses d’Ovide n° 6221 – Dimensions : H 2,70 m x L 0,80 m exposée au Salon

– 1883 : Flore et Zéphire, acquis par l’État pour le musée de Toulon (Var)

– 1884 : La Musique, Victoria Hall de Genève (Suisse)

– 1886 : Hebe coelestis, groupe en plâtre n° 3713 exempté, récompensé par une Médaille de deuxième Classe acquise par le musée de Nice (Alpes-Maritimes), un exemplaire en marbre blanc vendu par Sotheby’s Londres en 2001 H 96 cm.

– 1889 : Le Triomphe de Galatée, œuvre en fonte éditée par Durenne et érigée dans le parc des Grandes Promenades à Wassy (Haute-Marne)

– 1892 : Rêve d’Amour restera à l’état de plâtre

– 1894 : La Nuit, pichet anthropomorphe. Épreuve réalisée en grès à anse détachée en corps de femme. Décor de tête de chouette et de femmes nues s’accrochant aux flancs de l’urne Email vert velouté nuancé signée du cachet de la Grenade éclatée – Dimensions : H 27,5 cm en collaboration avec Pierre-Adrien Dalpayrat faïencerie de Bourg-la-Reine.

– 1903 : Le Génie de la Liberté ou Le Génie de la République offrant la Paix et la Concorde au Monde, statue coulée par la maison Durance érigée le 5 avril 1904, place de la République à Vichy. À ses pieds figurent quatre allégories représentant l’Art, l’Agriculture, le Commerce, l’Industrie. Déménagée en1934 pour la construction de l’hôtel des Postes, elle sera enlevée par les Allemands le 21 juillet 1942 ; elle fut récupérée à Hambourg (amputée des allégories) et remise en place le 4 avril 1951.

Sources et liens externes

Sources : Dictionnaire Bénézit, dictionnaire Lamy, Les bronzes du XIXe siècle, dictionnaire des sculpteurs (Kjellbert Pierre, les Éditions de l’amateur, Paris, 1996), L’univers des bronzes (Devaux Yves, Éditions Pygmalion, Paris, 1978), L’âge de la fonte (Renard Jean-Claude, Les éditions de l’amateur, Paris, 1985), Wikipédia.
Numéro d'identification de la fiche : N/A

 

927 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Sculpteur

PIOCHE

Charles Augustin Pioche né à Metz le 2 septembre 1762 et mort dans la même ville le 15 février 1839 est un sculpteur français. Il fut actif en Lorraine entre...

11 octobre 2023

362 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

CHARDIGNY

Pierre Joseph Chardigny (né Pierre Joseph Demongé le 20 février 1794 à Aix-en-Provence et mort le 23 avril 1866 à Paris) est un sculpteur et médailleur français...

6 octobre 2023

246 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Sculpteur

DUPUIS Jean Baptiste Daniel

Jean Baptiste Daniel Dupuis, dit Daniel Dupuis, né le 17 février 1849 à Blois (Loir-et-Cher) et mort le 14 novembre 1899 à Paris 16e, est un peintre, sculpteur ...

6 octobre 2023

338 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE