Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Calvaire – Saint-Georges-sur-Cher

Informations :

  • Adresse ou lieu-dit: cimetière
  • Code postal (en France): 41400
  • Localité: Saint-Georges-sur-Cher
  • Département: 41 - Loir-et-Cher
  • Région: Centre
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Latitude: 47.32479957296484
  • Longitude: 1.1273042592772526
  • Matériau: Fonte
  • Type d'oeuvre: Oeuvres religieuses
  • Morphologie: ensemble de site
  • Année: 1890
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Gérard Jalaudin, Fonds Debuisson, cartes postales http://archives.culture41.fr/ark:/37279/vta5384927836a5c ; Photos sur site Gérard Jalaudin (2015) - J. Roux

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Calvaire – Saint-Georges-sur-Cher
Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image1Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image2Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image3Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image4Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image5Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image6Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image7Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image8Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image9Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image10Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image11Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image12Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image13Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image14Calvaire - Saint-Georges-sur-Cher - Image15
Fiche créée ou mise à jour par : le 26 novembre 2015

Description:

Ensemble de 18 statues en fonte

Dans un petit parc, ensemble composé de 18 statues : Ste Jeanne d’Arc, St Louis, Christ ressuscité, Christ gisant, deux anges, pietà, bon larron, Vierge, mauvais larron, St-Jean, Marie-Madeleine, Christ en croix, Christ agenouillé, ange au calice, St-Jean-Baptiste

un saint manque (en restauration)

voir fiche : Christ en croix

voir fiche : Saint-Jean

voir fiche : Vierge

voir fiche : Christ agenouillé et ange au calice

voir fiche :  Saint-Jean-Baptiste

voir fiche : Jeanne d’Arc

Voir fiche : Piétà

Voir fiche : Saint-Louis

Voir fiche : Marie-Madeleine

Voir fiche : Christ ressuscité

Voir fiche : Christ gisant entouré de deux anges

Voir fiche : Saint-Longin

L’ensemble des fontes est en cours d’identification. La plupart provient de la fonderie Denonvilliers.

Pour les autres, le doute persiste et est à lever.

Une statue de Saint-Louis identique a été repérée à Port-Louis, Ile Maurice (voir fiche).

 

Description de l'objet

sur une colline artificielle, un ensemble de croix, de statues : outre le calvaire avec les deux larrons, Jeanne d'Arc, Saint-Louis, une Piétà, Marie-Madeleine...

Historique

Le calvaire de Saint-Georges-sur-Cher est une de ses richesses patrimoniales. Il fut édifié au XIXe siècle sous l'impulsion du curé David. Il partit en pèlerinage en Terre sainte. Au cours du voyage, il tomba malade et décida, s'il retrouvait la santé, de construire un calvaire comme celui de Jérusalem. A son retour, il se mit au travail avec la population qui apporta son aide financière, mais aussi les moyens humains pour l'ouvrage. Il fallut plus de 500 m3 de pierres et 40 tonnes de ciment et de chaux ! Quatre mois après, le calvaire était construit. A son sommet, les trois croix et autour une dizaine de statues, certaines sur des piédestaux de pierre, d'autres dans des chapelles nichées dans la masse du roc. Il fut inauguré en 1890, mais détruit un an plus tard et reconstruit. Le curé David, au caractère bien trempé, veilla sur sa paroisse durant de longues années, il disparut à l'âge de 90 ans et est enterré dans le cimetière à quelques pas de son calvaire. Les années et les intempéries avaient eu raison de l'édifice et il est devenu dangereux. Pour le rendre de nouveau visible, il fallait entreprendre des réparations, le mettre en sécurité, ce que le diocèse ne pouvait assurer financièrement. Ce patrimoine ne pouvait rester en l'état. C'est une coopération entre la municipalité, l'association diocésaine et la paroisse qui a permis de trouver la solution. La municipalité a racheté le terrain de 4.000 m2, exception faite d'une parcelle de 350 m2 où le calvaire allait être déplacé. Le site a été nettoyé et un jardin a été aménagé, un nouveau calvaire a été édifié dans le même esprit que l'ancien, avec un chemin qui le longe et permet de le découvrir en pleine lumière. Les statues ont été remises en place, mais elles ont besoin d'être restaurées. En fonte, elles n'ont plus l'éclat de leur origine. Elles doivent être sablées et repeintes pour faire réapparaître leur beauté. La paroisse a lancé un parrainage pour ce travail de restauration. Mais, d'ores et déjà, il est possible de se promener dans le jardin, de suivre le chemin de calcaire pour accéder au calvaire.

Référence source

Panneau installé sur le site

dossier de presse

Numéro d'identification de la fiche : 972565727f7c437b

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Christ en croix – La Vallée-au-Blé

Christ en croix en fonte de type Bouchardon

4 août 2020

37 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Christ en croix – Voulpaix

Christ en croix de type Bouchardon.

4 août 2020

33 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Christ en croix – Vervins

Christ en croix en fonte de type Bouchardon

4 août 2020

34 vues au total, 0 vues aujourd'hui

QR CODE