Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  | 

 

Monumen

Buste de Francisco Ballesteros – Cimetière du Père Lachaise – Paris (75020)

Informations :

  • Sculpteur 1: BRA
  • Fondeur: SOYER
  • Adresse ou lieu-dit: Cimetière du Père-Lachaise, 28e division
  • Code postal (en France): 75020
  • Localité: Paris
  • Département: 75 - Paris
  • Région: Ile-de-France
  • Pays: France
  • Continent: Europe
  • Latitude: 48.859177
  • Longitude: 2.396443
  • Matériau: Bronze
  • Type d'oeuvre: Monuments aux grands hommes, Fonte funéraire
  • Morphologie: buste
  • Titulaire(s) et droits sur les photos: Dominique Perchet 2016

Envoyer cette fiche par Email

favoriteLoadingAjouter à ma sélection
Buste de Francisco Ballesteros – Cimetière du Père Lachaise – Paris (75020)
Buste de Francisco Ballesteros - Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image1Buste de Francisco Ballesteros - Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image2Buste de Francisco Ballesteros - Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image3Buste de Francisco Ballesteros - Cimetière du Père Lachaise - Paris (75020) - Image4
Fiche créée ou mise à jour par : le 15 décembre 2016

Description:

Buste situé à l’angle des chemins Masséna et Camille Jordan dans la division 28

Inscriptions

À la base du buste, d’un côté : Bra Sculpt. et de l’autre : Soyer et Ingé fond.

Description de l'objet

Buste en bronze placé sur un piédestal en pierre, signé du sculpteur Théophile Bra  et du fondeur Soyer et Ingé, représentant le général espagnol Francisco Ballesteros qui s’opposa aux armées de Bonaparte pendant la guerre d’Espagne, puis à la restauration de la monarchie absolue des Bourbons en 1814. Il prend la tête de l’insurrection libérale de 1820, s’oppose à l’expédition d’Espagne menée par les Français soutenant les Bourbons. Vaincu, il est accusé par tous les partis et doit se retirer en France à Paris, où Il meurt oublié le 29 juin 1832.


Référence source

Recherche sur le terrain 2016

Bibliographie et liens

Sur le sculpteur Théophile Bra (1797–1863) :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophile_Bra
41)
Sur le fondeur : Soyer et Ingé(http://www.aracade.net/Statuaire%20d'edition.html)
Installée au 28 de la rue des Trois-Bornes, cette fonderie est spécialisée dans les réalisations de grandes dimensions comme le Génie de la Liberté de Juillet par Drumont, en 1835, et sa réduction de moitié  présentée au Salon de l'année suivante. On lui doit également la statue équestre d'Henri IV par Philippe Lemaire, ainsi que la statue de Napoléon par Émile Suerre. L'association entre Soyer et Ingé prend fin en 1843. Soyer, qui fut également le ciseleur du Henri IV enfant en argent de Bosio en 1824 (fonte par Odiot),  publiera sous son nom un certain nombre de "bronzes galvaniques" en 1844. 
Sur le personnage : https://fr.wikipedia.org/wiki/Francisco_Ballesteros

Numéro d'identification de la fiche : 8445851c4f5f3f35

      

612 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Autres fiches de la même catégorie :

Retour à la catégorie

 

Monumen

Cimetière vieux – Cahors (Lot)

L’entrée du cimetière se trouve rue René Villars par une porte pratiquée dans les remparts. Le cimetière est créé hors les murs en 1807. Une première extensi...

24 mars 2020

169 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Portes de chapelles sépulcrales – Division 24 – Cimetière du Pè...

Portes relevées dans la 24e division

11 mars 2020

244 vues au total, 0 vues aujourd'hui

 

Monumen

Entourages de tombes – Division 24 – Cimetière du Père Lachaise...

Entourages relevés dans la 24e division.

11 mars 2020

228 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Vous devez être connecté pour contacter le rédacteur de la fiche. Inscrivez-vous en cliquant sur S'enregistrer

QR CODE